La Famille Makhmalbaf, aux frontières du réel



Très peu de cinémas peuvent se targuer d’avoir récolté autant de distinctions internationales que le cinéma iranien, patchwork de conscience politique et de recherche esthétisante.

Très peu de cinémas peuvent se targuer d’avoir récolté autant de distinctions internationales que le cinéma iranien, patchwork de conscience politique et de recherche esthétisante.


Un cinéma mélodieux qui a la justesse des plus beaux accords, considéré par Michael Haneke et Maurice Herzog « comme l’un des plus importants artistiquement ». Est-ce l’imposition de normes très strictes de production ou une censure omniprésente qui obligent les réalisateurs du pays à composer ces merveilleuses odes au courage ? Sûrement comme aime à le rappeler Samira Makhmalbaf.

Lire la suite