Démission du premier ministre ukrainien rejeté

Pour assurer la gestion de la crise en Ukraine, le premier ministre Arseni Iatseniouk doit rester à son poste. C’est pour cette raison que le Parlement a rejeté sa démission.

Si le pro-occidental venait à devenir un simple citoyen dans son pays, l’Ukraine risque de sombrer dans une crise économique grave.

Il faut savoir que c’est la dissolution du Parlement de la coalition gouvernementale qui pousse Arseni Iatseniouk à quitter son poste à la tête du gouvernement ukrainien. Pour cet homme d’État, si les députés finissent par refuser d’appliquer les lois de redressement des finances du pays, la situation de l’Ukraine deviendra inquiétante. Selon lui, un tel refus représente tout simplement un crime politique et moral lancé à l’encontre de la Nation.

À ce jour, Arseni Iatseniouk accepte donc d’occuper le poste de premier ministre que si le Parlement accepte ses requêtes. L’homme politique souhaite le vote des lois budgétaires et fiscales. Une demande que l’Assemblé a tout de suite acceptée.