Égypte : deux policiers ont trouvé la mort dans un attentat au Caire

Les deux policiers ont succombé dimanche 21 septembre dernier suite à un attentat à la bombe en plein centre du Caire. Les policiers égyptiens sont les principales cibles des attentats des groupes jihadistes selon l’annonce du ministère de l’Intérieur égyptien.

L’explosion s’est produite près des entrées du Ministère des Affaires étrangères d’après un journaliste de l’AFP qui s’est trouvé sur les lieux. Un arbre s’est même fendu en deux avant de tomber sur une voiture.

Deux lieutenants-colonels de la police ont perdu la vie, l’un était décédé sur le coup alors que l’autre est mort à l’hôpital. L’explosion a également fait « plusieurs blessés », selon toujours l’annonce du ministère de l’Intérieur. Depuis la destitution du président Mohamed Morsi en juillet 2013, quelques groupes jihadistes provoquent régulièrement des attentats, faisant jusqu’à maintenant, une centaine de mort chez les forces de l’ordre et les militaires. Les militants disent agir « en représailles à la répression meurtrière » effectuée par le nouveau pouvoir. Les principales cibles sont surtout les policiers de factions en service dans les postes de contrôle routier ou devant les édifices publics.