Le trésorier du FN mis en examen

The VP and Tresurer of the FN, Wallerand de Saint-Just - Le vice-président et trésorier du FN, Wallerand de Saint-Just

Wallerand de Saint-Just, le trésorier du Front national, et tête de liste aux régionales en Ile-de-France a été mis en examen ce lundi pour recel d’abus de biens sociaux dans l’affaire du financement du parti. Il a également été placé sous le statut de témoin assisté pour le délit de complicité d’escroquerie au préjudice de l’État lors des législatives de 2012.

Les juges d’instruction soupçonnent le FN, mis en examen le 9 septembre, le micro-parti  le micro-parti des proches de Marine Le Pen, Jeanne et le principal imprimeur du mouvement Riwal, d’avoir mis en place un système d’enrichissement frauduleux avec de l’argent public.

Riwal aurait surfacturé les prix de kits de campagne (tracts, affiches) vendus aux candidats, qui se font ensuite rembourser par l’État comme le prévoit la loi au-delà de l’obtention de 5 % des suffrages exprimés.

Wallerand de Saint-Just  avait déjà été entendu  sur les mêmes faits, mais placé sous le statut de témoin assisté. Sur la forme, il s’en était sorti en utilisant une faille suite à une erreur du législateur. Sur le fond, les faits sont têtus et le parquet de Paris revient avec un réquisitoire supplétif demandant aux magistrats des mises en examen pour recel d’abus de biens sociaux.

C’est déjà pas toujours facile de garder la tête haute, alors les mains propres…

Crédit photo :  Hugo Passarello Luna