le dalaï lama

En 1949, les ” faux communistes “arrivent au pouvoir en Chine et, niant les revendications d’indépendance du Tibet, notamment affirmées en 1913, y envoient leurs troupes en 1950 pour « libérer », opposés au servage et à la théocratie et « civiliser » la population. C’est en 1950, à l’âge de seize ans, que le dalaï lama devient chef d’État et du gouvernement. Il passe les neuf années qui suivent à la recherche d’une solution pacifique à la crise, avant d’être contraint de fuir en Inde, où il établit, à Dharamsala, un gouvernement tibétain en exil. Pendant la Révolution culturelle, la persécution de la population est à son comble. Comme dans toute la Chine à cette période, les monastères sont détruits, moines et nonnes emprisonnés et torturés. Aujourd’hui encore, non seulement les Tibétains sont sévèrement réprimés et empêchés de s’exprimer, mais en plus, ils subissent la très forte pression d’une politique de colonisation. La culture et peut-être la population tibétaine risque véritablement de disparaître.

Le gouvernement chinois a déclaré que le prochain dalaï Lama naîtra en Chine et sera choisi par la Chine . Le dalaï Lama a cependant affirmé qu’il ne renaîtrait pas en Chine si la situation est la même qu’aujourd’hui, mais qu’il renaîtra dans un pays libre pour pouvoir poursuivre son oeuvre pour le Tibet, le Bouddhisme et l’humanité.

Le 14ème dalaï lama, Tenzin Gyatso, a reçu le soutien de nombreuses personnalités et institutions de par le monde pour sa lutte non-violente pour la liberté du Tibet. Il a notamment reçu le Prix Nobel de la paix en 1989.

Soutenez le tibet libre !!!!! http://tibetlibre.free.fr