EUGENE DEBS

Au moment de son arrestation, Debs n’était pas un socialiste. Néanmoins, pendant sa détention, il lut les œuvres de Karl Marx. Après sa libération en 1895, il commença sa carrière d’homme politique socialiste. L’expérience radicalisa encore plus Debs. Il fut candidat à la campagne présidentielle de 1900 comme membre du Parti Social Démocrate. Il sera plus tard candidat du Parti Socialiste Américain en 1904, 1908, 1912 et 1920, passant cette dernière campagne en prison. Debs voyait la classe ouvrière comme la classe qui s’organise, s’éduque et s’émancipe par elle-même.

Debs ne considérait pas le racisme comme une forme particulière d’exploitation, et considérait le racisme comme un des aspects de l’exploitation capitaliste.

Comme il l’écrivit en 1903, le parti n’a’ rien à offrir de spécifique au noir, et nous ne pouvons pas faire d’appel spécifique à toutes les races. Le Parti Socialiste est le parti de la classe ouvrière, indifférent à la couleur : toute la classe ouvrière de toute la planète.”

Debs n’était cependant pas aveugle au racisme et dénonçait le racisme à travers toute sa carrière socialiste, refusant de s’adresser à des audiences ségrégationnistes dans le Sud et condamnant le film de D.W. Griffith : “Naissance d’une nation” (“Birth of a Nation”).