Pouvoir d’achat: Nicolas S “s’en remet au bonvouloir du patronat”, dénonce le PC

Plutôt que de répondre “à la première préoccupation des Français, à savoir le pouvoir d’achat”, Nicolas S s’est lancé dans une “nouvelle opération séduction des patrons” devant l’Université d’été du MEDEF, a critiqué jeudi Olivier Dartigolles, porte-parole du Parti communiste.

Pour lui, le chef de l’Etat “s’en remet au bon vouloir du patronat” pour “les salaires et le pouvoir d’achat”.

“Les cadeaux continuent à s’accumuler pour les plus riches”, juge-t-il dans un communiqué, estimant que “les ‘contreparties’ pour les Français face aux largesses accordées aux patrons sont quasi-nulles”.