CONDAMNATION ERIC ZEMMOUR : LA LICRA HEUREUSE DE LA DECISION

La LICRA se félicite de la décision de justice.

Le Tribunal correctionnel de Paris a condamné ce jour Eric Zemmour pour provocation à la discrimination raciale.

La LICRA se félicite de cette décision. A tous ceux qui ont tenté d’enfermer ce procès dans l’axiome « pro ou anti-liberté d’expression », le juge a répondu, au nom du peuple Français, que les faits dénoncés pour lesquels la LICRA poursuivait le journaliste étaient bien contraires à l’ordre public.

Aux mêmes qui ont tenté d’instruire un procès en sorcellerie aux associations antiracistes, la LICRA répond que les seules et uniques limites fixées à la liberté d’expression sont celles de la loi qui protège les individus et garantit « le Vivre-ensemble ».

Dans cette affaire la LICRA a rempli sa mission de veille et d’alerte, les tribunaux leur rôle de diseur du droit. Ainsi va le bon fonctionnement de la démocratie.

A l’approche de la campagne présidentielle qui sera l’occasion d’un vaste et important débat, la LICRA appelle les représentants politiques et les leaders d’opinion à la responsabilisation de leurs propos afin de ne pas verser dans un populisme contraire aux intérêts de la République.

source : http://www.licra.org/

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné vendredi Eric Zemmour à 2.000 euros d’amende avec sursis pour provocation à la haine raciale pour ses propos controversés sur “les Noirs et les Arabes”.

Le tribunal a jugé qu’Eric Zemmour avait “dépassé les limites autorisées de la liberté d’expression”.