France Liberte : des milliers de personnes ont dit au revoir à Danielle Mitterrand

France Liberte : des milliers de personnes ont dit au revoir à Danielle Mitterrand

Les obsèques de Danielle Mitterrand se sont déroulées aujourdʼhui à Cluny en présence de milliers dʼanonymes, de la gauche française et des représentants des peuples quʼelle a soutenus, peuples dʼAmérique Latine, Kurdes, Sahraouis, Iraniens, Tibétains…

Le gouvernement Français était représenté par Frédéric Mitterrand, neveu de Mme Mitterrand.

Autour de sa famille, près de 2 000 mille personnes se sont recueillies pour un dernier hommage dans les jardins de lʼAbbaye de Cluny.

A lʼoccasion dʼune conférence de presse, Emmanuel Poilâne, directeur de France Libertés, la fondation de Danielle Mitterrand a réaffirmé la volonté de poursuivre les combats et les engagement de sa fondatrice.

La cérémonie a été ouverte par un prélude de Chopin interprété au piano par Miguel Angel Estrela, virtuose argentin, ami de longue date de Danielle Mitterrand. Le cercueil est entré dans les jardins devant une haie dʼhonneur de 40 élèves ingénieurs de lʼEcole Nationale de Arts et Métiers.

A lʼissue des discours de Michel Joli, secrétaire général de France Libertés et de Gilbert Mitterrand (voir les discours ci-joint), la famille a souhaité projeter un documentaire « Danielle Mitterrand et France Libertés » avec la voix de Mélanie Laurent sur un texte de Danielle Mitterrand retraçant les combats quʼelle a menés avec sa fondation : de la lutte contre lʼAppartheid au soutien des peuples kurdes en passant par les forums sociaux ou le combat pour lʼaccès à lʼeau pour tous.

Le cortège parmi lequel de nombreuses personnalités de la gauche française, François Hollande, Martine Aubry, Arnaud Montebourg, Ségolène Royal, Manuel Walls, Harlem Desir, Laurent Fabius, Hubert Védrine, Sandrine Bélier a ensuite accompagné le cercueil jusquʼau cimetière.

Danielle Mitterrand a été inhumée aux côtés de sa famille au cimetière de Cluny, dʼoù elle pourra contempler pour lʼéternité les collines de cette « vallée inspirée » quʼelle aimait tant.


Lʼadieu des Porteurs dʼeau à Danielle

« Chacune de mes rencontres avec Danielle fût un moment d’intense plaisir. Toujours souriante et aimable, elle n’en faisait pas moins preuve d’une détermination et d’une vigueur qui surprenaient ses interlocuteurs. Elle parlait avec force et conviction du nécessaire respect de la dignité de chaque être humain, fût-il le plus misérable, le plus démuni. La même conviction perçait dans son propos quand elle abordait le problème de la justice, du besoin de compréhension et de partage équitable. Quoi d’étonnant alors que son engagement pour rendre l’eau accessible à tous les êtres humains, ait pris une telle importance dans sa vie de femme militante. C’est ce combat pour l’eau, pour la justice, pour plus de compréhension entre les êtres humains, en somme, pour plus de fraternité, qui a tissé nos liens d’amitié, que chaque nouvelle rencontre rendait plus solide. Je ressens le vide créé par sa mort. Malgré notre différence d’âge je me suis vite sentie très proche d’elle. Son humanité, son énergie juvénile m’ont marqués. J’espère que l’oeuvre entreprise se prolongera, car les problèmes demeurent. Elle m’a appris à garder les yeux ouverts… » Mélanie Laurent

« Un engagement sans concession au service de l’autre Un engagement rare fait de simplicité et de discrétion J avais beaucoup d’admiration et de tendresse pour elle Elle va me manquer Je l aimais » Yann Arthus-Bertrand

« Le peu que je suis nʼest pas grand chose mais je le dois tout à Danielle Mitterrand, mon modèle de rigueur, de vision, de beauté, de lumière. Je lʼaimais. » Philippe Starck “Danielle, je l’aimais ! Elle m’impressionnait alors qu’elle était toujours si amicale avec moi. Son courage, sa passion pour l’humain, son besoin de toujours faire tout ce qu’elle pouvait pour les causes qu’elle avait choisies de défendre. Elle osait !, toujours… et elle rejoint dans mon coeur l’Abbé Pierre.” Agnès b.

« Une belle et généreuse conscience vient de sʼabstraire de notre réalité. Danielle Mitterrand fait partie de ces êtres qui ensemencent de leur bienveillance active un monde où lʼaridité semble gagner. Jʼai le regret et le chagrin au coeur que nous nʼayons pu accomplir la rencontre quʼelle souhaitait obstinément, probablement pour échanger sur nos engagements humanistes. Je reste honoré de cette intention et de cette attention qui suscitent, dans le secret de mon coeur, gratitude et immense affection pour toujours. » Pierre Rabhi, Lablachère, le 25 Novembre 2011.

« De Madagascar, j’apprends la disparition de Danielle Mitterrand. Au delà de la peine que chacun ressent, je voulais vous dire le désarroi que provoque son départ. Elle est de ces personnages irremplaçables qui laissent un vide éternel. J’avais eu quelques trop rares occasions de la rencontrer et je garde le souvenir d une femme à l’écoute ; à l’écoute des petites et grandes misères du monde. Une femme tournée vers l’autre et donnant sans recevoir. Dans ce moment de chagrin, je voulais juste vous transmettre mon amitié. Nicolas Hulot

lire la suite sur : http://www.france-libertes.org