Succès pour l’assemblée de la Banque africaine de développement

L’assemblée de la Banque africaine de développement (BAD) se clôturera cet après midi. Avec près de 3000 participants venus de 78 pays différents, l’évènement organisé par Richard Attias, a connu un franc succès, avec notamment la constitution de nouveaux fonds d’investissements.

BAD

Ces 48e Assemblées annuelles de la BAD se sont tenues du 27 au 31 mai 2013, à Marrakech, au Maroc. Elles ont tourné autour du thème « La transformation structurelle de l’Afrique ».

Si ces journées ont connu un succès en termes de participation, elle ont également permis d’accoucher de différents accords, comme le protocole d’accord, signé aujourd’hui, dernière journée de l’évènement entre la BAD et le Maroc, “pour l’utilisation des procédures marocaines de passation des marchés dans le cadre de la mise en œuvre des projets financés par la BAD.”

L’Afrique sera à terme une des plus importantes sociétés de consommation du monde. Son potentiel est donc très important et nombre de facteurs sont réunis pour accroître les investissements sur place et doper la croissance de son économie. Néanmoins, il reste des étapes fondamentales à franchir avant d’arriver au stade d’un continent stable et prospère. Un véritable enjeu subsiste notamment dans le développement des secteurs des services, de la grande distribution, des loisirs, de l’hôtellerie, et surtout des infrastructures“, a expliqué l’organisateur de l’évènement, Richard Attias, pour justifier le thème choisi cette année.

La BAD est un organisme fondé par Vincent James en 1964, afin de ” promouvoir le développement économique et le progrès social dans les pays africains“.