Politique familiale : comment apporter du neuf ?

dominique-bertinotti-ministre-deleguee-a-la-famille.jpg__ Alors que le gouvernement vient de dévoiler sa feuille de route concernant la politique familiale, plusieurs projets comme celui de Valérie Pécresse, qui propose aux parents de prendre leurs congés parentalité quand ils le veulent durant les 18 premières années de leurs vies, font parler d’eux.__

Selon la député des Yvelines, interrogée sur le projet de loi du 3 juillet relatif aux congés parentaux, “la vision donnée du congé parental est essentiellement idéologique et loin de tout pragmatisme et réalisme quand on parle de politique familiale.”

Après la baisse du plafond du quotient familiale et l’accord signé avec la CAF, le gouvernement a continué la mise en place de sa politique familiale cet été.

Dans le cadre des débats sur la parentalité, l’ancienne ministre du budget a ainsi lancé l’idée d’un congé parental “à la carte”, ou chacun prendrait se congé comme il le veut.

“Je suis favorable à ce que l’on encourage les pères à prendre des congés parentaux”, a-t-elle ainsi expliqué, avant de préciser, “par exemple, pour s’occuper d’enfants malades, en décrochage scolaire ou en crise d’adolescence.”

Un membre de l’UMP qui s’intéresse à l’éducation et à l’égalité des sexes, c’est suffisamment rare pour le souligner