Manifestation des agriculteurs contre la multiplication des normes

Un mouvement de contestation des agriculteurs a eu lieu ce mardi en région parisienne alors que le projet de loi d’avenir de l’agriculture est actuellement étudié à l’Assemblée nationale. Les manifestants entendent notamment dénoncer la multiplication abusive des normes régissant la pratique de leur activité.

Ainsi, plusieurs centaines de manifestants ont envahi ce matin la place de la Concorde masqués de sac-poubelles et équipés de palettes pour bloquer la circulation. D’autres points centrales en région parisienne ont également été perturbés. Le marché de gros de Rungis et la circulation sur l’autoroute A1 notamment qui furent bloqués dans la nuit de lundi à mardi.

Ces manifestations interviennent alors que le projet de loi sur l’agriculture est actuellement examiné en commission à l’Assemblée avant d’être soumis aux débats au début du mois de juillet. Dénonçant la multiplication des “contraintes” faisant peser sur les exploitations agricoles toujours plus de restrictions et de charges, les syndicats agricoles avaient donc appelé à une journée de mobilisation nationale.

Principalement mis en cause dans ce projet de loi, l’article concernant la délimitation d’une zone d’interdiction d’épandage de produits phytosanitaires (comprenant des produits homologués en agriculture biologique) à moins de 200 mètres de toute zone d’habitation publique. Alors que plus de 100 000 hectares seraient concernés pour la seule région Ile-de-France, la FDSEA rejette en bloc cette nouvelle mesure qui, comme le souligne Dominique Barrot, secrétaire général du syndicat, “vient encore un peu plus réduire l’outil de travail des agriculteurs, dans un contexte de demande alimentaire mondiale croissante. Plus grave pour les producteurs spécialisés, c’est le risque d’être obligés d’arrêter leurs activités».

Crédits photo : Croquant