Système U critiqué pour les conditions d’élevage de ses poules

L’association de défense des animaux L214 a dénoncé ce mercredi 17 septembre par la publication d’une vidéo enquête, les conditions d’élevage en batterie des poules pondeuses et souhaiterait contraindre les supermarchés U a stopper la ventes des œufs en batteries.

Et en effet, selon la vidéo publiée par l’association L214, les poules élevées par le distributeur Système U seraient dans un état critique. Déplumées, squelettiques, entassées les unes sur les autres dans le noir et pendant des mois, l’association dénonce une communication mensongère qui se veut transparente et responsable.

Elle a pour cela enquêté pendant plusieurs mois dans trois sites bretons partenaire de la marque de supermarché U. Résultat, selon l’association, 270.000 œufs non conformes sortent chaque jour de ces trois élevages. “Dans ces élevages, des cadavres en décomposition bloquent des œufs” dont la date de ponte est donc invérifiable, explique le porte-parole de l’association L214, Sébastien Arsac.

L’association L214 demande donc à Système U de cesser la commercialisation des œufs pondus dans ces élevages “sordides et non conformes aux réglementations“. “En Allemagne, aux Pays-Bas ou en encore en Grande-Bretagne; la plupart des supermarchés ont renoncé à vendre des œufs élevés en batterie“, relève Sébastien Arsac.

Système U rétorque quant à lui que les œufs de poule élevées en cage, il y aurait fatalement un augmentation significatives des prix.

Crédits photo : Ethique et animaux