Le Meurtrier d’Agnès Marin, condamné à perpétuité

La cour d’assises de Riom (Puy-de-Dôme) a rendu son verdict dans le procès de Matthieu, rejugé pour le meurtre de la jeune d’Agnès Marin, en 2011, en Haute-Loire. Après six heures trente de délibération, la sentence est tombée. Matthieu, le meurtrier est condamné à la réclusion à perpétuité, alors qu’il l’avait déjà été en 2013 lors des procès en première instance.

Le 18 novembre 2011, le corps d’Agnès Marin a été retrouvé carbonisé. Elle avait 13 ans et était élève de troisième au collège-lycée Cévenol, établissement privé du Chambon-sur-Lignon (Haute-Loire). Son corps gisait dans une forêt d’après les indications de Matthieu. D’après l’autopsie, elle avait été sauvagement violée avant de recevoir 17 coups de couteau.

La défense avait annoncé le pourvoi en cassation. L’avocat de Matthieu Me Isabelle Mimran a déclaré qu’”‘On ne peut pas à la fois reconnaître une altération du comportement, du discernement [de Matthieu au moment des faits], comme l’a fait l’avocate générale, comme c’est établi par les expertises  et n’en tirer aucune conséquence sur la peine. Ce n’est pas pensable. Je conseillerai à la famille un pourvoi en cassation. » Les parents de l’accusé sont dans une désespérance totale.