Mairie de Blanc-Mesnil : petit organe souffrant

Grand corps malade est aux yeux de beaucoup un artiste loin des esclandres,  des grands coups médiatiques et des déclarations fracassantes. Malgré cela, il vient d’être victime de ce que l’on peut appeler ” la censure” avec l’annulation de son concert au Blanc-Mesnil.

La cause de cette annulation est la présence durant son concert d’un habitant du Blanc-Mesnil connu sous le nom de “Rachid Taxi” qui se trouve être aussi le nom et le thème d’une création de Grand corps malade. Comme cela s’est déjà produit lors de précédents concerts “Rachid Taxi” est invité à rejoindre l’artiste sur scène. Voilà donc l’objet du délit, le maire de la ville élu avec une étiquette UMP ( devrions-nous dire “républicain” ?) ne voit pas d’un bon œil cette mise en scène qui met en valeur un personnage qui défend des valeurs de solidarité, d’antiracisme, et lutte contre les discriminations de toutes sortes. Il s’oppose à différentes mesures prises par la mairie ces derniers mois.

Cette annulation n’est pas un accident de parcours, elle fait suite à une série de décisions qui montre hélas une grande cohérence dans les manières de faire. Sous couvert de mesures d’austérité, c’est surtout une politique qui vise en priorité la diversité, les rencontres, et la mise en place de lieux et de moments culturels divers.

Crédit photo : Orchidée11