Toujours pas de hausse pour le SMIC en 2016

Alors que les salariés les plus modestes sont toujours en proie à des difficultés financières, le gouvernement a encore une fois décidé de ne pas revaloriser le montant du salaire minimum. Une mauvaise nouvelle de plus pour les travailleurs.

Cela fera la dixième année où le SMIC n’aura pas connu de véritable revalorisation, suivant péniblement le niveau de l’inflation, ce qui ne représente en rien un “coup de pouce” mais plutôt un bien maigre ajustement. La “hausse” si on peut l’appeler de la sorte ne sera donc que de 0.6% à compter de janvier 2016, faisant ainsi passer le niveau horaire de 9.61€ brut à 9.67€ soit l’équivalent de 1 466.62€ brut pour une personne seule. Ce montant passant ainsi à 1 150.42€ net par mois, pas de quoi sauter au plafond.

Une mesure de droite pour un gouvernement qui se dit de gauche

Cette annonce du gouvernement n’est finalement pas une surprise, quoiqu’une déception de plus pour le peuple de gauche, car elle va dans le sens de la politique libérale menée par Manuel Valls. Elle consiste à favoriser les entreprises par des abaissements de charges et de prélèvements sociaux, donc de maîtriser le coût du travail… Augmenter le SMIC reviendrait alors à augmenter le coût du travail, action contradictoire avec une mesure de droite pour un gouvernement qui se disait de gauche. Reste que ce sont une fois de plus les salariés les plus modestes qui trinquent et qui devront une fois de plus se serrer la ceinture avec 1 150€ net de revenus par mois.