La France défile contre Monsanto

Pour la quatrième année, des défilés citoyens ont eu lieu dans les grandes villes de France pour protester contre Monsanto et ses produits.

Très peu reprise dans les grands médias nationaux, la manifestation de plusieurs milliers de personnes à travers tout le pays contre Monsanto aurait mérité une plus grande couverture. Et pour cause car le combat est des plus nobles : refuser l’intrusion des produits de Monsanto dans nos vies quotidiennes. Refuser les OGM dont personne ne connaît ou ne veut avouer les répercussions néfastes sur la santé à long terme, refuser d’ingérer l’un des innombrables pesticides développés par la firme et qui viennent badigeonner fruits et légumes, refuser l’uniformisation des semences et des graines, lutter pour la préservation des abeilles dont l’avenir plus qu’incertain et la conséquence des pesticides Monsanto.

Les grandes villes mobilisées

Ce refus de la vie “made in Monsanto” a été relayé à Paris, Lyon, Marseille, Lille, Toulouse, Bordeaux…plusieurs milliers de personnes sont venus manifester dans le calme brandissant des pancartes telles que “Consommateurs pas cobayes”, “Monsanto, mauvaise graine” et autre “Sauvons nos abeilles, boycottons Monsanto”. Des manifestants qui réclament plus largement l’interdiction des pesticides et celle des OGM. Yves Contassot, le conseiller de Paris et militant écologiste a affirmé au cours de la marche à Paris que “la politique de Monsanto est dramatique pour la biodiversité”, rajoutant “on ne peut pas se permettre d’être les victimes de ces multinationales dont le seul objectif est le profit”.