Droits d’inscription à l’université : pas de hausse finalement  

 

La ministre de l’Education nationale a dévoilé son plan pour la rentrée 2016. Plus de bénéficiaires pour les bourses, plus de logements et de frais d’inscription maintenus.

C’est dans une récente interview accordée à la presse que Najat Vallaud-Belkacem a fait part des futures mesures en faveur des étudiants. Elle insiste en premier lieu sur la notion de “l’amélioration des conditions de vie des étudiants” et défend ainsi sa politique. Le premier sujet épineux sur lequel la ministre était attendue est la fameuse augmentation des droits d’inscription. Dans les tuyaux depuis le début du quinquennat, la ministre a du l’abandonner à la rentrée dernière. Et il en sera de même pour la rentrée 2016 : ” pour la deuxième année consécutive, il n’y aura pas d’augmentation des droits d’inscription à l’université.” Autre petit coup de pouce : la non augmentation de la cotisation sécurité sociale et le maintien du prix pour le ticket restaurant universitaire.

Logements et bourses en hausse

Après le maintien du niveau des dépenses de base pour les étudiants, la ministre entend bien également leur offrir des moyens supérieurs. En premier lieu, la question des logements étudiants est soulevée : “nous poursuivons la construction de 40 000 logements étudiants et nous avons créé la caution locative étudiante.”. Une offre en logements qui va par ailleurs s’accompagner d’une revalorisation du montant des bourses universitaires. Sur ce point, ce seront selon la ministre non moins de 25 000 étudiants supplémentaires qui percevront une bourse égale à 1 000€ par an pour autant que les revenus de leurs parents n’excèdent pas 33 000€ annuel.