Macron “en marche” pour 2017  

 

L’actuel ministre de l’économie a fait un pas de plus vers sa candidature en 2017 suite à sa réunion publique tenue à la Mutualité dernièrement.

On connaissait le Macron de droite avec ses propositions libérales, son passé de riche banquier de chez Rothschild, ses accointances avec la finance. Le Macron du rassemblement public de la Mutualité a plutôt donné dans le Macron de gauche. Rappelant combien il était attaché à la laïcité, à la République, au dialogue social, rappelant sa “filiation avec la gauche” et dédiant même ce meeting pré-présidentiel à Michel Rocard. Bref, un Emmanuel Macron qui ouvre autant à droite qu’à gauche, avec tout l’appétit qu’on lui connaît pour 2017.

Au cours d’une soirée fleuve, Emmanuel Macron a tantôt dessiné les contours d’un probable programme, tantôt fustigé les blocages du systèmes politiques, voire même taclé Emmanuel Valls et les lenteurs de la politique actuelle. Le tout en haranguant la foule venue nombreuse à se mettre “En marche” pour 2017. Un exercice de style plutôt bien réussi mais qui le met également au pied du mur. Car après avoir été aussi libre dans sa prise de position par rapport au gouvernement, impossible pour le ministre de rester dans la formation. Son entourage reste cependant divisé sur la question du timing : avant ou après l’été. Une chose est sûre : la stratégie de Macron consistera à forcer François Hollande à ne pas se présenter en 2017 pour cause de mauvais sondage. Dès lors, Emmanuel Macron devrait se lancer officiellement dans la course.