Baisse des impôts : à qui cela va-t-il profiter ?

Michel Sapin l’a annoncé : une baisse de l’impôt va être accordée aux ménages en entreprises. Mais pour quelle typologie de particuliers ?

Redonner une bouffée d’air aux Français, telle est la volonté affichée par le Ministre des Finances. Et pour y parvenir, le ministre a fait savoir que la fiscalité serait en baisse à compter de 2017. 5 millions de ménages devraient ainsi bénéficier de cette petite largesse fiscale pour un effort budgétaire équivalent à 1 milliard d’euros au total.

Seront ainsi concernés en premier plan les ménages ou les personnes vivant seules, divorcées ou veuves ayant un salaire mensuel inférieur à 1 700 euros. Un seuil doublé par ailleurs pour les couples donc.

Une baisse de l’impôt qui prendra la forme d’une réduction de 20%, pour un gain de l’ordre de 200€ par an par contribuable. Le gouvernement entend ainsi satisfaire quelque peu les “classes moyennes”, une mesure qui intervient par ailleurs dans le futur contexte des présidentielles de 2017…

Les retraités aussi

Mais le ministre entend également se pencher sur le cas des retraités. Michel Sapin ayant déclaré que le pouvoir en place souhaitait faire un geste envers cette classe de la population et ce “quel que soit le niveau de leurs revenus”, que l’on sait bien maigres dans bien des cas. Mais pour le moment donc, aucun chiffre n’a encore été annoncé si ce n’est celui du crédit d’impôt relatif aux services à la personne et à l’emploi de salarié à domicile. Pour ce cas de figure, la baisse du reste à charge sur les dépenses sera de l’ordre de -20% sur la facture totale.

Enfin, Bercy a rappelé sa volonté de faire bénéficier les entreprises d’une baisse progressive de l’impôt sur les sociétés, de 33% actuellement à 28% en 2017 pour les PME et pour toutes les autres entreprises dès 2020.