La Fondation Abbé Pierre lance une opération nationale contre le mal-logement

Une grande campagne nationale est lancée par la fondation Abbé Pierre pour lutter contre le mal logement en France.

Baptisée #onattendquoi, la campagne de la fondation Abbé Pierre a été lancée mi septembre avec le soutien d’artistes et de personnalités publiques telles que Jammel Debbouze ou encore l’intellectuel Marek Halter. Le but ? sensibiliser les Français sur les 3,8 millions de leurs concitoyens mal-logés ou sans domicile ainsi que sur les 12 millions de personnes concernées à différents niveaux par la crise du logement : loyers trop élevés, offre de logements trop réduite, conditions de financement trop sévères, grande difficulté à l’accès au logement (caution solidaire, revenus demandés trop important pour obtenir le logement…) .

2017 en ligne de mire

Désirant inscrire le sujet dans le débat public et faire émerger des idées et des initiatives, la fondation planche également sur le fait que la campagne des présidentielles 2017 reprendra cette thématique quelque soient les candidats. C’est en tout ce qu’espère Christophe Robert, le président de la fondation, qui organisera en janvier 2017 un débat sur la question en présence des principaux candidats à l’élection de mai prochain.

En attendant, un site web “plateforme” www.onattendquoi.fr permettra au plus grand nombre de prendre connaissance des bonnes initiatives menées à l’étranger pour lutter contre le mal-logement tout en permettant aux internautes de proposer leurs  idées pour sortir de cette crise. Parallèlement, la fondation expose jusqu’au 2 octobre sur les murs extérieurs de l’Hôtel de ville de Paris les portraits photos en grand format des “mal-logés” dans leur squat, dans leur voiture faisant office de logement ou dans leur taudis loués à des prix exorbitants.