La Gironde veut tester le Revenu Universel en 2018

Proposée par plusieurs candidats de gauche à la présidentielle, l’idée d’un revenu universel a fait son chemin en Gironde, département qui souhaite le tester dès 2018.

Même s’il n’est pas encore du tout sur les rails, le revenu universel séduit de plus en plus dans la société française. A tel point que la Gironde a mis en place un jury de 120 citoyens afin de plancher sur ce à quoi pourraient ressembler ses contours. Un travail qui a fini par déboucher sur un avis favorable rendu au président du Conseil départemental de la Gironde.

Il faut dire que la Gironde avait même un coup d’avance puisque le département avait déjà commencé à nourrir sa réflexion sur cette thématique dès 2016, alors qu’aucun candidat déclaré n’en avait soumis l’idée. Après une année de travaux sur la question, le département se déclare prêt à expérimenter le revenu universel dès 2018.

Travailleurs sociaux, associations de chômeurs, citoyens issus de l’économie solidaire et sociale locale et personnels des services sociaux du département ont composé ce jury.

1000€ par mois ?

Le revenu universel a pour finalité d’éradiquer sinon d’endiguer la pauvreté car dans une société où le plein emploi n’existe pas et où le coût de la vie ne cesse de grimper, le reste à vivre par mois de bon nombre de citoyens s’amenuise chaque année un peu plus.

L’idée serait alors de fusionner des prestations telles que les indemnités chômage avec les aides au logement ou encore le RSA. Et ce afin de parvenir à un revenu universel plus ou moins égal à 1 000€ par mois à partir de 18 ans et non 25 ans comme pour le RSA. 1 000 € par mois afin “que tout le monde puisse subvenir à ses besoins” comme le mentionne un membre du jury.

Si la question du financement de cette mesure est loin d’être réglée, l’initiative locale du département de la Gironde pourrait bien faire accélérer les choses et remettre cette question au centre des propositions des candidats à la présidentielle