Macron lève le voile sur une partie de son programme

Critiqué pour son manque de programme dans sa campagne, Emmanuel Macron vient d’en dévoiler une partie. Chômage, 35 heures, fiscalité, retraites, entreprises… tour d’horizon des principales mesures annoncées.

 

Il avait jusque là réussi à atteindre la barre des 25% d’intentions de votes au premier tour de la présidentielle sans pour autant avoir annoncé un programme clair selon ses détracteurs. Emmanuel Macron vient de dévoiler son programme dans les grandes lignes, sans pour autant avoir détaillé le plan de financement qui marche avec.

Les salariés

Les 35 heures pourront être assouplies par des “accords négociés majoritaires” tout en souhaitant instaurer un système de bonus/malus pour les entreprises abusant des CDD courts.

Les chômeurs

Le candidat d’En Marche! veut ouvrir les indemnisations de chômage aux travailleurs indépendants après 5 années d’activité mais aussi aux agriculteurs, aux professions libérales et aux salariés démissionnaires dans la limite d’une fois tous les cinq ans. La prime d’activité serait augmentée de 50% et Macron veut en revanche suspendre les allocations pour les demandeurs ayant refusé deux offres d’emplois “décents” pour autant ce ceux-ci ne représentent pas un salaire “inférieur de plus de 20-25%” par rapport à l’ancien poste occupé.

Les retraites

Emmanuel Macron dit vouloir en finir avec les régimes spéciaux et créer un “système universel de retraite” et tendre vers un système de retraites égales entre le secteur public et le secteur privé, plaidant pour une ” vraie fin des inégalités entre fonctionnaires et salariés du privé”. En parallèle, l’âge de départ à la retraite ne sera pas changé et le minimum retraite ainsi que l’allocation handicapées bénéficieraient d’une hausse forfaitaire de 100€ par mois.

Les entreprises

S’il est élu, Macron maintiendrait le système actuel du CICE en lui donnant la forme d’un allègement de charges encore plus marqué et surtout pérenne. L’impôt sur les sociétés serait par ailleurs revu à la baisse, passant de 33,3% à 25%, ce qui correspond à la moyenne européenne.

Les classes moyennes

Il l’a déjà annoncé et enfonce le clou : Emmanuel Macron veut supprimer la taxe d’habitation pour 80% des ménages, essentiellement les classes moyennes.

Les autres mesures

D’autres éléments apparaissent désormais dans le programme du candidat comme la création d’une “police de sécurité quotidienne” ainsi que la mise sur pied de deux nouvelles écoles de police et la création de 10 000 postes de gendarmes et de policiers.

 

Aussi, sur l’éducation, Emmanuel Macron veut laisser le soin aux maires de définir en concertation locale le rythme à adopter dans les écoles et collèges tout souhaitant stimuler l’implantation d’enseignants dans les zones prioritaires via une prime de 3 000€ nets par an. Sur ce point également, le candidat promet la création de 4 000 à 5 000 postes par an.

Enfin, le volet environnemental n’est pas oublié : Macron veut investir 15 milliards d’euros pour la transition énergétique et parvenir à faire passer la part du nucléaire dans la production d’énergie de 75% à 50%.