81% des Français pensent que leur pouvoir d’achat a baissé

Pouvoir d'achat, France

Un sondage révèle que plus de 80% des Français estiment que leur pouvoir d’achat a baissé significativement.

 

Ce qui était un sentiment partagé par le plus grand nombre des Français est révélé de manière tangible par le sondage Ispos Steria. Pour 81% des ménages français le “pouvoir d’achat a baissé au cours des dernières années”. Et peu importe d’ailleurs la catégorie de revenus et les sensibilités politiques. Impôts locaux en hausse, prix de l’immobilier en hausse, prix de l’énergie en hausse, prix de l’alimentation en hausse, revenus qui stagnent voire qui baissent, le compte n’y est plus pour les Français.

 

Une problématique de taille puisque 37% des sondés estiment que la thématique du pouvoir d’achat devrait être une question “prioritaire” dans la campagne présidentielle tandis qu’elle devrait tenir une “place importante” pour 56%.

 

Mélenchon en champion du pouvoir d’achat

 

Si 82% des sympathisants de la gauche et 85% de ceux de la droite partagent le même sentiment à l’égard de cette baisse de pouvoir d’achat, c’est bien Jean-Luc Mélenchon qui apparaît comme le candidat le plus apte à redresser cette situation pour 43%. Suivent Emmanuel Macron (38%) et Benoît Hamon (34%), Marine Le Pen et François Fillon arrivant en dernière place.

 

Parmi les mesures qui semblent les plus efficaces en la matière, les Français plaident pour l’augmentation du Smic de 10% minimum, la défiscalisation des heures supplémentaires, la hausse du RSA et la création du revenu universel. Les Français attendent ainsi beaucoup des mesures programmatiques des différents candidats puisque lorsqu’ils font leurs courses alimentaires, ils sont désormais 37% à faire attention aux dépenses à 5 euros près et 36% à 10 euros près.

 

Dernier point notable du sondage : la baisse du pouvoir d’achat est un sentiment partagé par une quasi totalité de retraités dans 88% des cas.