Le conflit social en Guyane en passe d’être résolu ?

Guyane, grèves

Après plus d’un mois de blocage, la situation en Guyane est sur le point d’être résolue.

Il aura fallu plusieurs semaines d’âpres négociations entre les représentants du collectif “Pou la Gwiyann dékolé” et les élus pour mettre au point un accord de fin de conflit préalable à la levée des barrages. Le porte-parole du collectif guyanais Davy Rimane a déclaré il y a peu à la presse : “Au bout de dix heures de négociations, on a entre les mains un document en voie de finalisation”.

Alors que le gouvernement proposait il y a peu moins d’un mois un plan d’urgence de développement de la Guyane financé à hauteur d’1 milliard d’euros, le collectif en réclamait 3 milliards. Les négociations se sont donc essentiellement tenues sur cette question budgétaire, le gouvernement proposant d’injecter finalement non loin des 3 milliards d’euros réclamés. Santé, éducation, infrastructures, emplois… tous les pans principaux de l’économie et de la société sont concernés par ce plan de soutien à la Guyane. La sécurité est également au programme afin que la Guyane puisse “rattraper son retard sur l’Hexagone”.

Loin des yeux, loin du cœur. Tel est le sentiment partagé par l’écrasante majorité des Guyanais qui se sont lancés dans un blocage sans précédent de ce département français d’outre-mer. Des semaines de grève générale et de blocage des routes auront été nécessaires pour que Paris entende les revendications justifiées des Guyanais. Reste à savoir à présent si ce plan d’investissement sera bel et bien mis en œuvre et quel en sera le réel impact.