Le Québec va réduire de 40% son recours au pétrole d’ici 2030

Québec, pétrole, ENR, énergies renouvelables, transition énergétique

Le Québec vient de dévoiler un plan en faveur des ENR et qui permettra de faire chuter sa consommation de pétrole de 40% d’ici à 2030. 

Grand comme cinq fois la taille de la France, la Belle Province a toujours eu un petit côté écolo. Ses immenses forêts et lacs, son cadre naturel par excellence en font une destination nature. Mais les énergies fossiles, gaz et pétrole ainsi que fioul, pèse encore bien trop dans la balance énergétique. Le gouvernement provincial a ainsi fait récemment savoir qu’il allait investir plus d’1,5 milliards de dollars canadiens en trois années afin de faire chuter la part du pétrole de l’ordre de -40% d’ici à 2030.

Les ENR favorisés au détriment du pétrole

Non moins de 42 mesures sont ainsi dans les tuyaux pour que l’éolien, le solaire, l’hydro-électricité et le gaz renouvelable trouvent leur place dans l’économie. En trame, le but est également d’éliminer totalement l’usage du charbon. En parallèle, 25 000 ménages seront accompagnés financièrement pour changer leur ancien dispositif de chauffage au mazout par des récents bien plus respectueux de l’environnement.

Le développement des voitures électriques et “propres” figurent également au chapitre du programme : les bornes de recharges continueront d’être installées, les subventions à l’achat de véhicules électriques, hybrides ou à l’hydrogène seront maintenues voire même renforcées. Les camions roulant au gaz et au biogaz feront également l’objet d’un soutien fiscal et financier de la part du gouvernement qui espère en voir rouler 15 000 au propane et 12 000 au gaz naturel.