La Taxe d’habitation pourrait être supprimée pour 100% des Français

taxe d'habitation, France, Emmanuel Macron

Bénéficiant à 80% des ménages de manière progressive à partir de 2018, la  suppression de la taxe d’habitation pourrait être étendue à la totalité des Français. 

Emmanuel Macron est sur le point d’officialiser sa promesse de campagne devant les maires de France. La suppression de la taxe d’habitation concernera 80% des Français de manière progressive à partir de 2018. Selon les précédentes déclarations de l’exécutif, cet impôt local sera minoré de 30% l’année prochaine, puis de 60% en 2019 pour être totalement supprimé à partir de 2020.

Mais alors qu’elle n’est pas encore mise en place, la mesure pourrait être étendue à la totalité des Français. C’est ce que confiait un haut fonctionnaire du ministère de l’économie au journal Le Parisien : “La cohérence serait de supprimer la TH [taxe d’habitation], c’est-à-dire d’acquitter 100% des ménages qui la paient”. D’ailleurs, Emmanuel Macron laissait sous-entendre en “off” qu’il y serait favorable.

La fin de la taxe d’habitation ?

Si la mesure est bel et bien dans les tuyaux, la question est de savoir quand elle pourrait être instaurée ? Pas pour le moment mais pourquoi pas “à la fin de son mandat ou lors d’un second quinquennat” juge un député officiant à la commission des finances.

Pour l’heure, Emmanuel Macron et Edouard Philippe vont d’abord devoir s’atteler à calmer la gronde des maires de France qui craignent pour leurs ressources. Car la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des Français coûtera entre 10 et 12 milliards d’euros par an. A Bercy, on explique qu’ “il faut d’abord retrouver des marges pour que les gains de croissance nous permettent cette extension”.

Reste un point épineux à éclaircir : celui du principe d’égalité de tous les citoyens devant l’impôt. La suppression de la taxe d’habitation pour une partie seulement des Français semble bien aller à son encontre. La mesure pourrait même être retoquée par le Conseil constitutionnel. L’organe a été saisi par l’opposition qui voit dans cette mesure l’instauration d’un système inégalitaire. En l’appliquant toutefois à 100% des Français, Emmanuel Macron pourrait bien avoir trouvé la parade.