Le revenu universel bientôt à l’essai dans 8 départements de France ?

les présidents PS de huit départements de France vont mettre à l'essai le revenu universel d'ici 2019.

Estimant que le RSA est à la fois trop complexe et insuffisant, les présidents PS de huit départements de France vont mettre à l’essai le revenu universel d’ici 2019. L’exécutif a pour sa part signaler sa volonté de modifier la Constitution pour rendre possible ce type d’expérimentation.

Le Revenu universel, ou revenu de base, est une idée lancée en France par Benoît Hamon au cours de la dernière campagne présidentielle. Une idée qui a fait son chemin dans la société puisqu’un peu plus tôt dans le mois, le député EELV Julien Bayou avait lancé une opération de crowdfunding afin de financer le premier revenu universel en France. Un tirage au sort désignera le bénéficiaire.

Les présidents de huit départements PS ont décidé de lui emboîter le pas : Ariège, Aude, Gers, Haute-Garonne, Gironde, Ille-et-Vilaine, Meurthe-et-Moselle et Seine-Saint-Denis. Ensembles, ils ont publié une tribune dans le Journal du Dimanche dans laquelle ils annoncent leur volonté de lancer l’opération «sans dogmatisme, sans certitude, mais avec l’intuition que son émergence est l’occasion de porter un nouveau regard sur les défis du présent». 

L’exécutif favorable sur l’expérimentation du revenu de base

Le principe du revenu de base est rappelons-le de verser à chacun, sans condition, le même revenu en remplacement des allocations diverses (RSA, chômage…). Les présidents PS de ces huit régions y voient «pour celles et ceux qui passent à travers les mailles du filet de toutes les politiques publiques une opportunité de reprendre le chemin de l’emploi». Plus encore, le RSA ne parvient pas à “vaincre la pauvreté” et «suscite la stigmatisation de ceux qui le perçoivent»

Devant les maires de France réunis en congrès la semaine dernière, Emmanuel Macron s’est dit plutôt favorable à la modification de la Constitution dans le but de permettre l’expérimentation de la mesure.

Toute l’année 2018 à venir sera l’occasion de définir les modalités du revenu de base : conditions d’attribution, montant, bénéficiaire, financement… Avec en ligne de mire l’année 2019 qui donnerait le coup d’envoi de l’expérimentation dans ces départements.