La Prime de Noël ne bénéficie d’aucun coup de pouce financier

Prime de Noël, Pôle Emploi, CAF, MSA

Comme chaque année depuis 1998, la prime de Noël est versée aux bénéficiaires des minimas sociaux. Malgré l’inflation et la hausse des coûts de base tels que ceux de l’immobilier ou de l’alimentation, son niveau reste inchangé cette année encore. 

152,45€ par personne. Le montant de la prime de Noël reste identique en comparaison avec l’année dernière. L’arrivée au pouvoir du nouveau chef de l’Etat aurait pu laisser penser aux bénéficiaires des minimas sociaux qu’ils auraient reçus un petit “plus” pour fêter Noël avec leurs proches. Il n’en sera donc rien.

L’an passé, déjà plus de 2,5 millions de personnes en ont bénéficié. Aucune démarche n’est à réaliser pour la percevoir, ce sont les trois organismes que sont Pôle Emploi, la CAF et la MSA qui se chargent de la remettre aux bénéficiaires à partir du 18 décembre.

 

Quel est le montant de la prime de Noël ?

Selon l’organisme qui verse la prime de Noël, le montant varie. Pôle Emploi octroie 152,45€ aux bénéficiaires de l’allocation de solidarité spécifique (ASS) ainsi que de l’allocation équivalent retraite (AER) et de la prime forfaitaire mensuelle de reprise d’activité. Le montant de la prime reste identique quelque soit la composition du foyer.

La CAF et la MSA versent la prime aux bénéficiaires du RSA. Le montant est de minimum 152€ par personne. Un montant qui peut toutefois être revu à la hausse en fonction du nombre de personnes qui composent la famille.

La grille complète :

– Personne isolée : 152,45 euros

– 2 personnes (couple sans enfant ou isolé avec un enfant) : 228,67 euros

– 3 personnes (isolé avec deux enfants ou couple avec un enfant) : 274,41 euros

– 4 personnes (isolé avec trois enfants ou couple avec deux enfants) : 335,39 euros ou 320,14 euros

– 5 personnes (isolé avec quatre enfants ou couple avec trois enfants) : 396,37 euros ou 381,12 euros

– 6 personnes (isolé avec cinq enfants ou couple avec quatre enfants) : 457,35 euros ou 442,10 euros

+ Par personne supplémentaire : 60,98 euros, ce qui donne, par exemple, 518 euros pour un parent isolé avec six enfants.