Les fonctionnaires bientôt payés au mérite ?

Fonctionnaires, rémunération variable

Gérald Darmanin est monté au créneau en début de semaine pour défendre la nouvelle idée du gouvernement quant à la réforme de la fonction publique. Il est sérieusement envisagé de mettre en place une part variable dans la rémunération des fonctionnaires.

Payer les fonctionnaires au mérite. C’est la nouvelle idée du gouvernement pour réformer la fonction publique. Le pavé dans la mare a été lancé par Gérald Darmanin lundi 19 février. Le ministre des Comptes publics ne parle plus d’idée mais d’un véritable projet. Au micro de RMC-BFMTV, l’homme a déclaré : “On va essayer, on l’a dit, de travailler à une nouvelle rémunération des agents publics, fondée sur le mérite”.

Cette déclaration du ministre fait suite à une promesse de campagne d’Emmanuel Macron qui fustigeait le dispositif actuel de rémunération des fonctionnaires : “Le système actuel de revalorisation uniforme par le point d’indice est injuste et démotivant pour les fonctionnaires.”

Lancement d’une concertation d’un an

Avec cette annonce, le gouvernement lance officiellement une concertation d’une année avec les syndicats. Le but : trouver un point d’accord sur une nouvelle rémunération des fonctionnaires basée en partie sur leur niveau de performance. Plusieurs critères sont déjà mis sur la table par Bercy : le présentéisme, l’atteinte d’objectifs individuels et collectifs comme un nombre x de dossiers à traiter dans une marie par exemple.

L’idée qui est déjà rejetée par certains syndicats n’est en réalité pas si nouvelle que ça puisque 20% des fonctionnaires bénéficient d’une sorte de rémunération au mérite qui peut dans certains cas représenter 6% de leur salaire.