La cantine scolaire pourrait être gratuite pour les enfants de familles modestes

Cantine scolaire, familles modestes, seuil de pauvreté

Des députés LREM ont proposé la mise en place de la gratuité des cantines scolaires pour les enfants issus des familles les plus modestes.

Offrir le repas du midi à l’école aux enfants issus des familles aux revenus les plus modestes. Un groupe de députés de la République en Marche en a récemment fait la proposition dans le cadre de la proposition de loi portant sur “la tarification de la restauration scolaire”. Une loi portée conjointement par le député d’Ille-et-Vilaine Gaël Le Bohec et co-signé par 26 députés de la majorité. Parmi les signataires de la proposition, on retrouve par ailleurs le président de la commission des Affaires culturelles et de l’éducation Bruno Struder ou encore Joël Giraud, rapporteur général de la commission des Finances.

La gratuité totale de la cantine serait ainsi accordée aux familles dont le revenu fiscal de référence est inférieur ou égal à 7 800€ par an, ce qui correspond au seuil de pauvreté. Cette proposition s’inscrit par ailleurs dans une refonte plus large de la tarification de la cantine scolaire.

Si elle venait à être adoptée, la nouvelle loi instaurerait comme l’un des principes phares la progressivité de la tarification en se basant sur différentes tranches de revenus, comme pour le calcul des impôts. II existerait alors 5 tranches tarifaires différentes indexées sur le quotient familial.

Pour compenser l’éventuelle perte financière des recettes des collectivités, une majoration de leur Dotation globale de fonctionnement serait appliquée.

La loi permettrait alors d’apporter un peu d’égalité dans le système. Selon une enquête du Conseil national d’évaluation du système scolaire (Cnesco), les élèves de collège issus de familles défavorisées sont deux fois plus nombreux à ne pas manger à la cantine que ceux issus de familles favorisées voire très favorisées.