Les emplois francs : le nouveau dispositif de réduction du chômage dans les quartiers

Emplois francs, quartiers défavorisés, Muriel Pénicaud

Le gouvernement a lancé en début de semaine un nouveau dispositif destiné à favoriser l’embauche des chômeurs issus des quartiers défavorisés. Les “emplois francs” changeront-ils la donne ?

Les “emplois francs” sont une énième mesure d’aide mise en place par un gouvernement dans le but de lutter contre le chômage dans les quartiers défavorisés. Un système de subvention à destination des entreprises pouvant atteindre des montants importants : 5 000€ par an sur une durée de trois années pour tout employeur recrutant en CDI un chômeur habitant un quartier défavorisé. Une subvention qui sera également accordée dans le cadre d’un CDD, mais pour un montant moindre.

Avec ce nouveau dispositif, le gouvernement espère pouvoir enfin réduire le taux de chômage dans ces quartiers. Le pari n’est pas simple car il est toujours encore deux fois et demi plus important que dans le reste du pays tandis que le taux de pauvreté est pour sa part deux fois plus élevé qu’ailleurs.

Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, se déplacera même en Seine-Saint-Denis afin d’officialiser le lancement du dispositif qui pour l’instant est mis à l’essai en banlieue parisienne mais aussi à Roubaix, Angers, Tourcoing et Marseille avant un déploiement à l’échelle nationale.

Reste à voir à présent quels seront les effets réels de ces emplois francs, dont le gouvernement attend beaucoup.