Le taux d’absentéisme progresse dans le secteur privé en France

Taux d'absentéisme, entreprise, France

D’après la récente étude réalisée par Ayming-AG2R La Mondiale, le taux d’absentéisme dans les entreprises en France a progressé en une année.

L’an passé, un salarié du secteur privé a été absent en moyenne plus de 17 jours contre un peu plus de 16 en 2016. Le résultat de l’étude menée par Ayming-AG2R La Mondiale met ainsi en lumière que le taux global d’absentéisme a augmenté, passant de 4,59 % à 4,72 %. L’étude avance par ailleurs que des différences marquées existent aux niveaux des région, de l’âge, du sexe et du secteur d’activité.

La Corse, l’Occitanie, le Grand Est et la Normandie sont les régions dans lesquelles la progression du phénomène est la plus marquée. Pour les auteurs de l’étude, cette situation s’explique entre des « taux de chômage élevé et la crainte de ne pas retrouver un emploi freine les salariés à partir d’un emploi insatisfaisant ».

L’absentéisme fort chez les femmes et dans certains secteurs

Les secteurs de la santé, de l’industrie et du commerce sont ceux dans lesquels le phénomène est le plus important avec des augmentations respectives de 5,31%, 3,94%, 4,86%. Dans le même temps, ce sont les femmes qui sont le plus exposées au problème avec un taux de 5,30 % contre 3,54 % pour les hommes. Pour le cabinet en charge de l’étude, ce taux s’explique “Les femmes occupent des postes générateurs de problèmes de santé plus importants. De plus, en dépit des évolutions sociétales, elles gèrent toujours plus de charges domestiques. Elles sont plus en situation monoparentale que les hommes. Moins reposées, davantage exposées, leur santé est fragilisée et leur guérison, plus difficile”.