Acte 9 des Gilets jaunes : vers une plus forte mobilisation

Gilets Jaunes, ACTE 9

A la veille de l’acte 9 des Gilets Jaunes, les autorités s’attendent à une plus forte mobilisation que la semaine précédente. Le mouvement semble reprendre de la vigueur.

Le préfet de police de Paris, Michel Delpuech, de même que le directeur général de la police nationale (DGPN Eric Morvan s’attendent tous deux à ce que l’acte 9 des Gilets Jaunes de ce samedi 12 janvier soit plus fortement mobilisateur que celui de la semaine précédente. Le DGPN a ainsi fait savoir “Nous anticipons le fait qu’on puisse revenir à un niveau de mobilisation qui se situe avant les fêtes de Noël” et ce sur l’ensemble du territoire.

Michel Delpuech redoute de son côté une montée des violences : “nous pensons que la mobilisation sera plus forte que samedi dernier d’une part et que le comportement au sein des groupes qui seront présents sera marqué par plus de radicalité, plus de tentations de violences”.

Un dispositif de sécurité de grande ampleur sera déployé dans tout le pays : 80 000 policiers et gendarmes seront mobilisés dont 5 000 rien qu’à Paris. Ce samedi marquera également le retour des véhicules blindés, soit près d’une quinzaine dans la capitale.

Les forces de l’ordre auront comme mission de réaliser des “contrôles en amont” afin “identifier les personnes qui viennent en portant dans leur sac des armes par destination”.

Le ton est d’ores et déjà donné par les autorités et les forces de l’ordre. Mais le gouvernement parviendra-t-il a apaiser les tensions ? A apporter des réponses satisfaisants aux Gilets Jaunes?