France : la suppression de 120 000 postes de fonctionnaires confirmée

fonction publique, France, suppression de postes

Dans les tuyaux depuis le début de quinquennat, la suppression de 120 000 postes de fonctionnaires sur 5 ans est maintenue.

C’est par la voix d’Olivier Dussopt, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Action et comptes publics, que le gouvernement a fait savoir que l’objectif de suppression de 12 000 postes de fonctionnaires sur la durée du quinquennat état bel et bien maintenu.

Plus que simplement maintenue, l’opération de réduction de la voilure est même en marche. Le secrétaire d’Etat a en effet confirmé dans une interview que l’évolution des dépenses de fonctionnement des collectivités locales en 2018 était positive: “Nous leur avions dit de ne pas augmenter de plus de 1,2%, elles sont plutôt autour de 1%.

Et de poursuivre : “Quand les collectivités maîtrisent à ce point leurs dépenses de fonctionnement, ça se traduit mécaniquement par 13-14-15.000 postes en moins (…) et ce n’est pas la première année qu’elles font cela. Donc vous verrez que cet objectif sera tenu mais avec une condition, une priorité essentielle pour nous, c’est le maintien de la qualité du service et le maintien de l’accès sur le territoire aux services publics”.

Pour rappel, la suppression des 120 000 postes de fonctionnaires sur la durée du quinquennat était une promesse de campagne d’Emmanuel Macron. L’actuel président avait alors fixé comme objectif de supprimer 50 000 postes équivalents temps plein dans la fonction publique de l’Etat et 70 000 postes dans la fonction publique territoriale.