Moscou : Répression du mouvement anarchiste

Suite à une nouvelle série de raids contre le mouvement anarchiste le FSB a torturé de nombreuses personnes pour forcer des aveux

Les descentes du FSB (ex-KGB) visent apparemment à démanteler le groupe « Autodéfense Populaire ». L’opération aurait commencée le 1er février dernier. Plusieurs appartements ont été ciblés et 10 personnes arrêtées. On les accuse d’activités « conspirationnelles ». Elles ont depuis toutes été libérées à l’exception de Azar Miftahov. Ce dernier est accusé d’être membre d’Autodéfense Populaire et de fabrication d’explosifs.

Le mouvement anarchiste gène le Kremlin

Ce n’est pas la première opération du style contre ce groupe anarchiste. Plusieurs de ses membres ont auparavant été arrêtés, torturés ou menacés. D’autres ont préféré quitter le pays pour échapper à de lourdes peines de prison et aux tortures. Il semble que cette dernière opération ait été similaire aux précédentes. Tous les arrêtés rapportent avoir subi des tortures des mains du FSB et de la police. L’anarchiste Daniil Galkin a ainsi rapporté avoir été torturé pendant 2 ou 3h dans une voiture de police. Il a été frappé et électrocuté. Les policiers lui ont fait avouer que Azat Miftahov était un communiste libertaire ayant pris part à des actions. Il a aussi été forcé à répondre à un interview sur une chaîne de télé fédérale.

Galkin rapport également qu’il a aperçu Azat alors qu’il était en détention. Ce dernier avait clairement été torturé et selon Galkin ; « n’avait plus l’air d’un être humain ». L’anarchiste rapporte aussi avoir entendu des hurlements d’une militante dans la cellule voisine. Il semblerait que Azat ait par ailleurs tenté de se suicider pour échapper à la torture. Il a depuis été changé de commissariat. Ses camarades et ses proches pense qu’il est toujours victime de tortures mais ignorent où il a été emmené. Cette opération est la dernière en date contre le mouvement anarchiste russe. Chacune d’entre elles amène son lot de tortures et de lourdes peine de prison.

Rejoindre la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.