SNCF : les remboursements se font attendre

remboursements, SNCF

Pour calmer la grogne des usagers dont les trains avaient été annulés à Noël, la SNCF s’était engagée à rembourser leurs billets le double du prix d’achat, mais certains passagers n’ont toujours pas reçu leur dédommagement.

Colère des usagers

Plus exactement, la SNCF avait promis « une compensation à 200 % en bon d’achat de la valeur du trajet annulé » pour les voyages prévus entre le 23 et le 26 décembre 2022. Pas un véritable remboursement donc, puisque la compagnie n’a pas à puiser dans ses fonds. Mais même ainsi elle ne parvient pas à honorer ses engagements.

« Nous sommes toujours en attente des 200 % pour une demande du 22 décembre. J’ai appelé la SNCF qui, comme d’habitude, a pris du retard dans les remboursements. Il ne faut pas les compter avant février », peut-on par exemple lire sur Twitter, parmi d’autres témoignages. «Vous me proposez un bon d’achat de 86,50 euros alors que mon trajet annulé le 23 décembre est de 173 euros… très loin des 200% promis. Aucune nouvelle depuis mes trois relances “légitimes” par mail… quel manque de considération pour vos clients  ! », fulmine un autre voyageur.

Enormément de demandes

« Le délai peut être un peu allongé du fait du traitement manuel pour une grande partie des dossiers », se défend la SNCF, qui admet même ne pas encore connaître le nombre total de demandes déposées. Et pour cause. Les remboursements pourront en effet encore être réclamés « jusqu’à fin mai 2023 » et seront « valable un an à partir de la date de réception ». Le « bon d’achat digitalisé (sera) adressé directement aux voyageurs sous quelques semaines », précise la compagnie.

« Toutes nos équipes sont mobilisées pour que chaque dossier soit traité et chaque bon d’achat soit envoyé dans les plus brefs délais », ajoute la SNCF.

Rejoindre la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.