voiture, taxes, 2018
Politique

Taxes sur les carburants en hausse, malus pour l’achat de véhicules neufs en hausse, nouvelle taxe sur l’achat de certains véhicules d’occasion…en 2018, l’automobiliste mettra plus souvent la main à la poche. 

Transition énergétique oblige, la hausse de la contribution carbone et l’alignement annoncé des taxes appliquées à l’essence et au gazole vont faire grimper la taxe sur les carburants en 2018. Près de 4 centimes par litre d’essence et près de 8 centimes par litre de diesel seront la règle dès l’année prochaine.

Aussi, l’achat de véhicule neuf se verra appliquer un malus écologique plus fort. Alors que l’entrée dans le malus se faisait jusqu’à présent à partir de 127g de CO2 par km, le seuil sera rabaissé à 120g pour un malus de 50€. Pour un véhicule neuf générant 140g, le malus sera de 1050€ contre 470€ cette année. Plus du double donc. Et pour les véhicules qui génèrent au moins 185g de Co2 par km, la note sera très salée : 10 500€.

Les foyers les plus modestes seront également plus lourdement taxés. Car pour l’achat d’un véhicule d’occasion une taxe additionnelle à la carte grise sera appliquée pour ceux qui émettent plus de 200g. Soit les plus anciens véhicules. La taxe sera de 100€ pour les véhicules dont la puissance fiscale est comprise entre 10 et 11 chevaux, de 300€ pour les véhicules allant de 12 à 14 chevaux fiscaux et même de 1 000€ à partir de 15 chevaux contre 300€ actuellement.