Chèque énergie, 2019, France
Politique

Le Chèque énergie voit son montant bénéficier d’un coup pouce supplémentaire pour cette année 2019. Une réponse à la grogne des Gilets jaunes.

Sous la pression populaire du mouvement des Gilets jaunes qui ne perd pas de terrain, le gouvernement a du mettre la main à la poche. Parmi les revendications centrales, la question du pouvoir d’achat des ménages modestes et des classes populaires figure en première place. Un pouvoir d’achat sans cesse plus faible notamment du fait de notes d’énergie sans cesse plus élevées. Le prix du gaz et de l’électricité étant en régulière hausse année après année.

Dans le but d’essayer d’apaiser quelque peu les tensions, le gouvernement a ainsi décidé d’augmenter à la fois le montant moyen du Chèque énergie et de l’autre le nombre de bénéficiaires.

Le montant moyen est ainsi passé de quelques 150€ à 200€. Dans le même temps, le seuil de ressources ouvrant droit à l’aide a été élevé, passant 7 700€ de revenus annuels à 10 700€. A l’arrivée, le nombre de bénéficiaires du Chèque énergie devrait mécaniquement passer de 3,6 millions à 5,8 millions.

Le montant minimal du Chèque énergie est ainsi de 47€, et le montant maximal de 277€ par année, selon les revenus des bénéficiaires. L’aide est accordée une fois par an sans avoir à effectuer aucune démarche administrative, le chèque étant envoyé automatiquement.