Politique

Le documentaire Fire Zone, cible du Sri Lanka ?

No Fire Zone, de Callum Macrae, documentaire produit par Channel 4, contient des preuves sur les crimes commis au Sri Lanka entre 2009 et 2010.

Amnesty International, Human Rights Watch, et le Festival du film et forum international sur les droits humains, est fortement contestée par le Sri Lanka.

Selon Callum Macrae, l’authenticité des clichés présents dans le documentaire ne fait aucun doute. Le documentaire contient aussi de nouveaux témoignages accablants.

source article : actioncontrelafaim.org

Politique

Comment faire en sorte que les interventions d’urgence humanitaire permettent, au-delà de la réponse aux besoins immédiats, la sécurité des populations sur le long terme ? Comment faire en sorte qu’elles renforcent la capacité des ménages à faire face aux chocs, ce que l’on appelle la « résilience » ? Illustration avec un programme mené au Burkina Faso par ACF soutenu par ECHO, alliant transferts monétaires, aménagement de bas-fonds rizicoles et accès au foncier.

Au Burkina Faso, en dehors de tout contexte de crise, plus de la moitié de la population de la Région de l’Est vit en dessous du seuil de pauvreté ; les taux de malnutrition des enfants de moins de 5 ans sont parmi les plus élevés du pays : plus de 10% d’entre eux sont touchés par la malnutrition aiguë et plus de 40% par la malnutrition chronique.

En 2011, les poches de sécheresses enregistrées lors de la campagne agricole ont provoqué une baisse de la production céréalière ; ceci a constitué un choc majeur pour les ménages pauvres et très pauvres chroniquement en situation de déficit. Dès les premiers signes de crise, fin 2011, ECHO a débloqué des fonds pour des programmes de mitigation, suivi en 2012 de financement de réponse à la crise.

Dans la Province de la Tapoa, une expérience intéressante a été développée. Les financements ECHO ont été utilisés afin de combiner : l’aide immédiate aux ménages confrontés à une situation d’insécurité alimentaire sévère et une amélioration à moyen long terme de leur résilience face aux chocs.

Ainsi, plus de 900 ménages ont participé début 2012 dans des activités de Cash for Work (argent contre travail) ; ils ont pris part aux aménagements de 10 bas-fonds (près de 100 ha) ; ces terres, une fois aménagées permettent la production de riz pluvial avec des rendements intéressants (jusqu’à 4-5 tonnes à l’hectare). En échange de son travail, chaque ménage a reçu un transfert monétaire qui a été massivement utilisé pour assurer les besoins alimentaires de base pendant une période allant de 2 à 4 mois.

Dans ce cadre, les financements ECHO ont permis à ACF de porter assistance à 40000 personnes dans la région.

source article : http://www.actioncontrelafaim.org

Politique

Action contre la Faim est déjà dans la zone touchée par le typhon « Pablo »

« Nous avons parlé avec beaucoup de femmes, d’enfants et d’hommes qui ont été laissés sans abri et sans moyens de subsistances. Ils sont depuis concentrés dans des gymnases, des écoles ou des églises avec un accès précaire à l’eau » explique le coopérant sur la zone, Sofia Jimenez. « Les gens sont effrayés, désorientés, tristes et leurs conditions de vie durant ces premières heures ne font qu’aggraver cette pression » Explique Sofia.

Il s’agit la de familles qui ont pour principaux moyens de susbsistance, la pèche et la culture des cocotiers et malgrès le fait que les Philippines soit le deuxième pays le plus exposé aux catastrophes naturelles dans le monde entier (après le Bangladesh), celui-ci est le plus grave dont est souffert cette province.

Action contre la Faim met en évidence la nécessité de trouver de l’eau, de rétablir une hygiène et un assainissement minimum mais aussi de procurer des ustensibles de base (des moustiquaires, des couvertures, des vètements…) aux familles déplacées.

Action Contre la Faim travaille aux Philippines depuis 2000 sur des projets d’interventions en nutrition, en eau, en assainnissement et hygiène, en sécurité alimentaire, en prévention des catastrophes naturelles et en intervention d’urgence. Actuellement ce sont plus de 90 travailleurs humanitaires qui sont déployés dans cette zone afin d’aider la population.

Action contre la Faim est une organisation humanitaire internationale et indépendante qui se bat non seulement contre la malnutrition infantile mais aussi pour l’accès à l’eau et aux besoins essentiels des populations les plus vulnérables. Nous intervenons dans plus de 45 pays où nous aidons plus de 7 millions de personnes. Notre vision est celle d’un monde sans malnutrition ; notre premier objectif : rendre leur dignité à ceux qui sont aujourd’hui menacés par la faim.

source article : http://www.actioncontrelafaim.org

EconomiePolitique

Alain Passard se mobilise pour Action contre la Faim

Pour la deuxième année, Alain Passard se mobilise pour Action contre la Faim en orchestrant le dîner de la soirée de levée de fonds « Ne les oublions pas » qui se tiendra le 5 décembre dans les salons de l’Hôtel Pullman de Paris Bercy.

Un soutien précieux

Fidèle à ses valeurs de générosité et de partage, Alain Passard avait souhaité, dès la 1ère édition en 2011, s’associer à cet évènement de solidarité envers les populations oubliées de la Corne de l’Afrique. Pour cette occasion, plus de 160 personnes étaient présentes et 235 000 € avaient pu être collectés pour financer les programmes d’urgence d’Action contre la Faim dans cette région.

Une nouvelle fois, le chef triplement étoilé s’engage en imaginant un menu teinté de couleurs et de saveurs, qui sera réalisé par Fleur de Mets. Le couvert sera vendu 1 000 € et bénéficiera d’un avantage fiscal non négligeable : 60% du don est déductible des impôts. L’intégralité des fonds sera reversée à Action contre la Faim.

La soirée sera animée par Sophia Aram et Stéphane Bern. Une vente aux enchères, animée par le célèbre commissaire-priseur Maitre Pierre Cornette de Saint-Cyr, permettra aux invités de soutenir les programmes d’Action contre la Faim dans la Corne de l’Afrique. A ce jour, une centaine de couverts a déjà été réservé par des entreprises, des personnalités médiatiques et politiques, à titre personnel.

Corne de l’Afrique : après la sécheresse de 2011, les besoins restent importants

En 2011, une violente sécheresse a frappé la Corne de l’Afrique menaçant d’insécurité alimentaire 13 millions de personnes déjà très affaiblies par plusieurs années de mauvaises récoltes.

Bien que le cœur de la crise soit désormais passé, il faut du temps pour se remettre des conséquences d’une telle sécheresse qui a fragilisé l’économie locale et qui a contraint des centaines de milliers de personnes à se déplacer.

En Ethiopie, l’arrivée des réfugiés somaliens continuent dans les camps de Dollo Ado où on comptabilise aujourd’hui 140 000 personnes. Les fonds collectés lors de la deuxième édition du Gala permettront de financer les programmes nutritionnels d’Action contre la Faim à Dollo Ado pendant deux mois.

Forte de son expérience, Action contre la Faim, présente dans la zone depuis vingt ans, mobilise toujours ses équipes en Somalie, en Ethiopie, au Kenya et à Djibouti afin d’apporter une réponse aux besoins immédiats des populations.

source article : http://www.actioncontrelafaim.org/

Politique

Haïti : combattre le choléra, une priorité

En Haïti, le choléra frappe toujours. Plus de 30,507 nouveaux cas et 235 décès ont été signalés depuis le début de l’année 2012 et les chiffres sont en augmentation. Dans ce contexte, combattre l’épidémie demeure une urgente priorité.

Le Comité de Coordination des ONGs Internationales (CCO Haïti), en faisant le point sur les moyens mis en œuvre et les interventions passées, appelle les acteurs nationaux et internationaux à se mobiliser pour lutter contre la maladie. Il formule 3 recommandations.

L’épidémie de choléra qui a frappé Haïti en Octobre 2010 a tué à ce jour plus de 7.000 et touché plus de 570.000 personnes. Répondre à l’épidémie continue à être une urgente priorité à la mi-2012. Seule la mise en œuvre et le maintien d’importants programmes dans les domaines de la santé, de l’eau, de l’assainissement et de la promotion de l’hygiène permettront de limiter efficacement la propagation de la maladie.

Le Comité de Coordination des ONG Internationales (CCO Haïti) appelle les acteurs nationaux et internationaux à protéger les vies de milliers d’Haïtiens. La saison des ouragans rend extrêmement vulnérables les populations rurales et urbaines qui n’ont qu’un accès limité à l’eau et l’assainissement et peu ou pas d’accès aux services de santé ; comme les près de 400 0000 haïtiens déplacés par le séisme du 12 janvier 2010 et qui vivent encore dans des camps. Situation actuelle

lire la suite sur : http://www.actioncontrelafaim.org/fr/content/haiti-combattre-le-cholera-une-priorite

Politique

Aujourd’hui, 19 millions d’enfants souffrent de malnutrition aiguë sévère (SAM) dans le monde. Pourtant, les solutions existent pour mettre un terme à cette situation inacceptable et atteindre l’objectif de réduction à moins de 5% du taux de malnutrition aigue fixé par les Etats à l’OMS lors de l’Assemblée Mondiale de la Santé (mai 2012). Pour parvenir à cet objectif, la question de financements est centrale. Notre rapport, reposant sur une analyse de la base de données de l’OCDE (SNPC) fait malheureusement le constat suivant: actuellement, l’aide à la nutrition est très insuffisante. Entre 2005 et 2009, les bailleurs de fonds les plus importants en nutrition ont engagé seulement 1% des 11,8 milliards de dollars nécessaires estimés par la Banque Mondiale pour éradiquer la sous nutrition. Par ailleurs, notre étude démontre que l’aide à la nutrition est largement inadaptée, car majoritairement allouée en réaction à des urgences et n’atteignant pas forcément les populations qui en ont le plus besoin.


Enfin, le rapport soulève une autre problématique : le reporting de l’aide allouée à la nutrition fait par les bailleurs à l’OCDE n’est pas assez transparent et la base elle-même limitée, ce qui rend la traçabilité de l’aide et l’évaluation de son efficacité très incertaine.

source article : http://www.actioncontrelafaim.org

Politique

ACF : Akhenaton prête sa voix pour le Sahel

Akhenaton a gracieusement enregistré un spot radio pour sensibiliser le grand public à la crise humanitaire à l’œuvre dans le Sahel.

En effet, 17 millions de personnes sont actuellement en situation d’insécurité alimentaire. Depuis plusieurs mois, nous alertons la communauté internationale et les médias sur cette crise annoncée.

Action contre la Faim mène sur place des programmes pour réduire l’impact de cette crise, mais à présent accroit sa réponse d’urgence.

source article et spot radio ici : http://www.actioncontrelafaim.org/fr/content/akhenaton-prete-sa-voix-pour-le-sahel

Politique

ACF : Un documentaire sur la crise sahélienne samedi soir sur Arte

ARTE reportage diffuse samedi 28 avril à 18h50 un documentaire qui nous plonge dans le quotidien d’une famille Burkinabé de la région de Diapaga (est du pays), particulièrement touchée par la sécheresse cette année.

“La crise alimentaire au sahel” : voilà un terme bien généraliste et abstrait pour parler de situations humaines diverses et de réalités contrastées. Quel visage prend dans ce visage la malnutrition ? Comment la famille de la petite Polenli et l’ONG Action contre la Faim y font-elle face ?

Diffusion : samedi 28 avril à 18h50 Rediffusion vendredi 4 mai à 10H30 (France, 2012, 52mn) “Famine au Burkina Faso” de Marc Dana et Emmanuel Charieras – ARTE GEIE / France Italie Média – ARTE GEIE – Action contre la Faim, ECHO (Office d’aide humanitaire de la Commission européenne) et le chanteur Tiken Jah Fakoly – France 2012

source article : http://www.actioncontrelafaim.org

Politique

ACF : URGENCE AU SAHEL

Des greniers vides, des champs desséchés, du bétail affaibli et SURTOUT des milliers d’enfants malnutris, dont beaucoup en danger de mort… Voilà le dur spectacle auquel on assiste aujourd’hui au Sahel. Face à cette situation, il faut monter en puissance pour répondre à d’immenses nouveaux besoins et acheminer des kits de traitement supplémentaires en urgence. Pour cela, nous avons besoin de votre aide.

source article : http://www.actioncontrelafaim.org