Allocation chômage, UNEDIC
EconomiePolitique

Les bénéficiaires des allocations chômage vont voir le niveau de leurs indemnités augmenter très légèrement à partir du 1er juillet.

Le conseil d’administration de l’Unédic – organisme qui gère le versement des allocations chômage – a récemment décidé de revaloriser leur niveau de + 0,65% à partir du 1er juillet prochain. Ce très léger coup de pouce accordé aux chômeurs intervient après une année durant laquelle il n’avait pas évolué d’un centime. Cette décision a par ailleurs été votée à l’unanimité par le conseil d’administration de l’organisme qui est constitué de 25 représentants des salariés (CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FO) ainsi que de 25 représentants des employeurs (CPME, Medef, U2P).

94% d’allocataires concernés et des économies en vue

Si la revalorisation est particulièrement minime, elle concerne en tout cas la quasi totalité des bénéficiaires, l’Unédic expliquant en effet que «Cette revalorisation concerne près de 94% des demandeurs d’emploi indemnisés par l’Assurance chômage au 1er juillet 2017, soit environ 2,5 millions de personnes».

Si l’Unédic revoit à la hausse le montant des allocations, elle s’engage en parallèle dans un plan d’économie de deux milliards d’euros à l’horizon 2020. Une nouvelle convention va ainsi entrer en vigueur en octobre prochain afin d’atteindre cet objectif par paliers successifs : 98 millions d’euros dès fin 2017, 550 millions en 2018 et 620 millions en 2019. Des durcissements dans les règles d’indemnisation permettraient de réduire la voilure budgétaire.