Coup de coeurPolitique

Une centaine de militants LGBT et de soutiens ont occupé la Maison des associations de Rennes où Alliance Vita organisait un évènement

Alliance Vita est une organisation réactionnaire luttant entre autre contre le mariage pour tous, l’avortement, la PMA et la GPA. Ces derniers avaient réservé la Maison des associations la première partie d’un cycle de conférence ; « Quel sens à la vie ? ». Malheureusement pour eux, une centaine de militants ont envahit la salle, empêchant la tenue de l’évènement. Les militants d’Alliance Vita ont été pris au dépourvu et leur propagande confisquée ou détruite.

Une action antisexiste efficace

La police était présente sur les lieux jusqu’au départ des opposants mais n’a heureusement pas procédé à d’interpellations. Des membres d’Alliance Vita ont porté plainte à titre personnel, l’un d’entre eux aurait reçu trois jours d’ITT. L’organisation risque aussi de porter plainte en son nom propre. Sous le couvert de thèmes vagues comme « le sens de la vie », l’organisation souhaitait sans aucun doute faire passer ses positions réactionnaires. Rappelons la campagne anti-IVG dans la gares parisiennes l’été dernier.

Deux collectifs LGBTI et féministes ont revendiqué l’action et rappelé les positions d’extrême droite de l’organisation Alliance Vita. N’oublions pas que ces organisations servent de catalyseurs aux attaques et agressions contre les personnes LGBTI. Les opposants affirment qu’ils essayeront d’empêcher la tenue des trois autres réunions d’extrême droite qui sont prévues sur la ville de Rennes. Les opposants demandent aussi à la maire d’annuler la tenue de ces soirées.