Coup de gueulePolitique

Les syndicats de Radio France : CFDT, SNJ et UNSA ont fait un appel à grève de 24 heures pour la journée de jeudi cette semaine. Pour cause, la menace d’une réduction d’effectif très drastique au sein de l’entreprise. Les points essentiels.

C’est la deuxième fois en ces quelques mois que les syndicats de Radio France font un appel à la grève, la première ayant été au mois de février. Le mot d’ordre adopté pour cette nouvelle grève sera donc « Refuser l’asphyxie budgétaire, le déclin de l’entreprise, et une régression sociale sans précédent ». En effet si pour la première grève, la SUD s’inquiétait sur la baisse de la masse salariale, cette fois-ci c’est la réduction draconienne des effectifs qui plane sur le personnel de Radio France.

C’est ainsi pour éviter de telles situations que les différents syndicats ont décidé de lancer un appel à la grève. Selon eux, le PDG devrait les défendre davantage au risque de causer un plan social qui aurait des conséquences désastreuses. Il reste intéressant de savoir vu la situation que le budget de l’année 2015 a été adopté en fin janvier et que ce dernier est déficitaire de plus de 21 millions d’euros. Une première fois dans l’histoire de l’entreprise.