Politique

De nombreuses associations comme la Ci made, Forum Réfugiés, France Terre d’asile, l’Ordre de Malte et l’ASSFAM ont rendu public un rapport sur les centres de rétention administrative (CRA). En 2012, le nombre d’étrangers en attente d’expulsion a atteint 44.000 personnes dont 36.822 sont trop écartées de la France.

Les membres de ces associations sont plus favorables à la loi Besson 2011 qui permet de faciliter l’expulsion. Cette loi accorde 45 jours de détention aux étranges en situation avant son expulsion. Cela permettrait au consulat de mieux étudier les expulsions. Les résultats n’étaient pas satisfaisants puisque l’expulsion n’a touché que les 4% des étrangers détenus.

La remise en vigueur de la loi Besson a été prônée par la gauche mais le gouvernement n’a pas encore fait part de sa décision. Le ministère de l’intérieur a contesté les reproches dénonçant l’immobilisme de l’Etat. Il affirme avoir accompli un certain nombre d’engagement tel que l’assouplissement des critères de régularisation, l’abrogation du délit de solidarité pour les supporters des sans papiers ainsi que l’abrogation de la circulaire qui remet en cause la recherche d’emploi des étudiants étrangers.