Politique

Une volontaire de Médecins sans Frontières intervenant à Morovia au Libéria a été infectée par le virus Ebola selon le communiqué de l’ONG ce mercredi 17 septembre.

Elle est rapatriée en France à bord d’un avion spécial, explique le ministère de la Santé ce mercredi 17 septembre. Elle est donc la première patiente infectée par le virus à être hospitalisée en France dans des conditions de sécurité maximale. « La malade va être rapatriée en France dans des conditions de sécurité maximale, dans un avion médicalisé dédié » explique le ministère de la Santé.

Selon MSF, la patiente a été placée en isolement « dès l’apparition des premiers symptômes ». Les tests effectués sur elle sont positifs. « MSF applique des protocoles de protection extrêmement stricts. Cependant, ce risque fait partie de ce type d’interventions et nos équipes ne sont pas complètement épargnées » déclare Brice de la Vigne, le directeur des opérations de MSF.