Politique

Pour assurer une meilleure qualité de la vie à ces jeunes, l’État s’engage à s’occuper de leurs avenirs.

La délinquance juvénile devient le premier facteur qui détruit l’avenir des jeunes et des adolescents. Pour décourager cette tendance, pour l’année 2014, un nouveau projet de loi concernant le sport, la jeunesse et la vie associative a été adopté pour éradiquer ce fléau. L’orientation sportive et sociale est la meilleure solution de redressement pour ces jeunes, des activités sportives et projets liés aux centres liés aux sports sont envisagés. Pour soutenir les projets, des fonds à hauteur de 231,1 millions d’euros dans le PLF 2014 seront mobilisés.

L’objectif de ce financement est de soutenir les associations et les clubs sportifs dans leurs activités. Avec ce fond d’appuis, ils pourront offrir aux jeunes plus d’activités avec de meilleurs équipements, mais surtout dans un cadre adéquat. Une partie de cette subvention est aussi destinée à financer le musée national du sport, un endroit pour inciter les jeunes à admirer leurs ainées et a aimer le sport et de l’utiliser comme remède a la délinquance.