Politique

Croix rouge : Fukushima, un an après

Le 11 mars 2011, l’une des plus grandes puissances économiques mondiales est frappée par une tragédie sans précédent. Un séisme secoue le nord-est du pays, suivi d’un tsunami et, le lendemain, d’un accident nucléaire dans la centrale de Fukushima. Il s’agit de la plus grave crise depuis la Seconde Guerre mondiale. » C’est en ces termes que le Premier ministre japonais a défini la triple catastrophe qui s’est abattue sur le Japon il y a tout juste un an.

Le séisme est le plus puissant jamais enregistré dans l’archipel, et même l’un des quatre plus importants dans le monde depuis 1900.

Une partie du territoire est dévastée, des paysages d’apocalypse s’étendent à perte de vue. La Croix-Rouge japonaise intervient immédiatement. Très préparée et forte d’un réseau de volontaires important, elle ne sollicite aucune aide internationale, matérielle ou humaine, mais accepte le soutien financier immédiatement proposé par de nombreuses sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. Elle a ainsi su faire face à l’urgence et à l’ampleur des besoins, et prend part aujourd’hui activement à la reconstruction, tant sur le plan matériel que psychologique.

lire la suite sur : http://www.croix-rouge.fr/Actualite/Japon-1-an-d-actions/Retour-sur-un-an-d-actions-1423

Politique

A ce jour, la Croix-Rouge du Japon a déjà mobilisé près de 300 équipes : des équipes de réponse aux urgences et d’autres rassemblant médecins, infirmiers et auxiliaires qui sont actuellement en opération afin d’assister les rescapés de la catastrophe. Plus de 200.000 personnes déplacées sur les 600.000 personnes évacuées à ce jour ont été hébergées dans des abris temporaires aménagés par la Croix-Rouge japonaise. Pour soutenir l’action de la Croix-Rouge japonaise, faites un don !

Le bilan officiel provisoire fait état de 3373 morts confirmés, 6746 disparus et 1897 blessés.

Après les 5 millions de foyer initialement privés d’électricité, ce sont encore deux millions de ménages qui sont sans électricité et un million et demi sont toujours privés d’eau potable.

Les dommages à la centrale nucléaire de Fukushima suscitent l’inquiétude sur un éventuel accident atomique grave, la Croix-Rouge japonaise se tient prête à assister les populations évacuées.

Dons Croix Rouge pour le Japon sur : https://www.croix-rouge.fr/Je-donne/Don-ponctuel