Souscritoo, déménagement, démarches administratives,
Actualités

La start-up Souscritoo facile les démarches administratives liées au déménagement via sa plateforme web. Un service 100% gratuit qui répond à une vraie demande. 

Souscritoo a une ambition et un but des plus clairs  : “lutter contre la phobie administrative des Français” selon les deux jeunes fondateurs de la plateforme.  Le principe de ce service en ligne 100% gratuit ? faire réaliser les démarches administratives liées à un déménagement par un des experts de la jeune pousse.

Assurance habitation, box Internet, contrat d’électricité et de gaz, réexpédition du courrier, demande d’APL …tout y passe en un simple coup de fil. Souscritoo se chargeant d’effectuer toutes ces opérations à la place du particulier. L’utilisateur confie l’intégralité de ces démarches à la plateforme, et n’a plus à se soucier de résilier ses anciens contrats ni de conclure les nouveaux. Car Souscritoo lui donne également la possibilité de comparer différentes offres pour le nouveau logement avant de faire son choix: énergie, Internet, assurance…

Des conseillers dédiés

Si la qualité de service apporté aux utilisateurs de la plateforme est un point fort du dispositif, il n’est pas le seul. Souscritoo s’appuie sur un réseau d’experts spécialisés dans leur domaine : Internet, assurance, électricité, gaz naturel…Les utilisateurs de la plateforme règlent toutes ces démarches en entrant en contact par téléphone avec l’un des experts qui prend alors en charge le reste des opérations. Un accompagnement par ailleurs totalement personnalisé puisque les partenaires de Souscritoo “proposent des offres sur-mesure au meilleur prix en fonction des besoins des clients” comme le mentionne l’un des responsables de la start-up.

Souscritoo se distingue par ailleurs des autres offres similaires sur la gratuité du service pour ses clients mais aussi sur le fait que les secteurs couverts par l’offre dépassent le seul spectre de l’énergie, actuellement proposée par plusieurs concurrents.

L’idée de la création de la plateforme est née d’un constat de la part des deux fondateurs de la start-up qui ont du déménagé à maintes reprises au cours de leurs études. Celui que le déménagement représente une étape à la fois stressante et fastidieuse du point de vue des démarches administratives. Souscritoo est alors lancé et deux années seulement après sa création, déjà plus de 20 000 déménagements ont été facilités en 2016.

Actualités

creer_entreprise_photo_Troisieme_Histoire.jpg

La lourdeur de sa bureaucratie et le poids de sa fiscalité sont des stéréotypes administratifs qui ont la vie plus que dure pour la France. Malgré tout, une étude du cabinet de conseil et d’audit Ernst & Young, parue mercredi 28 août, indique qu’il serait “beaucoup plus simple de créer une entreprise en France qu’ailleurs, en termes de coût, de délais et de démarches administratives“.

Les résultats de cette enquête ont été obtenus selon un baromètre comparatif des pays du G20, reposant sur une enquête auprès de 1.500 entrepreneurs ainsi que divers indicateurs économiques, administratifs et législatifs. Ernst & Young est donc affirmatif : “il suffit de 5 procédures administratives et 7 jours en France pour créer une entreprise, contre 7,6 procédures et 22 jours en moyenne dans les pays du G20. Le coût pour créer une entreprise en France est de 0,9 % du revenu moyen par habitant, contre 9 % en moyenne dans les pays du G20“.

En plus de se classer en tête du G20 dans les domaines de la formation et de l’éducation, la France se distinguerait également par l’amélioration du jugement des entrepreneurs sur la “culture entrepreneuriale française“. Et si la France traîne la patte au niveau des brevets, les parts du PIB consacrées à l’éducation et à la “recherche et développement” sont largement supérieures à la moyenne des pays du G20.

La France pêche cependant au regard du poids que pèsent fiscalité et réglementation sur les épaules des entreprises. Les auteurs de l’étude soulignent qu’il s’agit du seul pays de l’Union européenne où la fiscalité ne s’est pas allégée entre 2005 et 2012… entravant malheureusement l’amélioration de sa compétitivité.