Politique

Jeremy Corbyn n’est pas un nouveau venu chez les travaillistes, mais il jouait plutôt un rôle de deuxième plan en représentant l’aile gauche du parti. La déroute des travaillistes aux législatives lui a donné un regain de popularité, qui donne à beaucoup quelques angoisses, car il  apparaît trop à gauche pour être fédérateur.

Shocking ! Imaginez que ce monsieur voudrait par exemple, la fin de l’austérité, renationaliser le train et l’énergie, réinstaurer la gratuité des universités, et tenez-vous bien faire payer davantage d’impôts aux entreprises et aux plus riches. Ce politicien de 66 ans, réputé discret ne cache pas être intéressé par ce qui se passe dans le sud de l’Europe, et déclaré « J’ai été en Grèce, j’ai été en Espagne, c’est très intéressant de voir que les partis sociaux-démocrates qui ont accepté l’austérité et l’ont appliquée finissent par perdre de nombreux membres et soutiens ». Pour les jeunes et les syndicats, le socialisme sans compromis est, ce qui peut arriver de mieux à un parti dont ils jugent que le discours actuel diffère peu de celui des conservateurs. Il apporte de plus un peu de fraîcheur dans un débat plutôt ronronnant.

Il tombe cependant sous le feu des critiques des autres candidats travaillistes, et même l’ancien ministre Tony Blair, principal artisan du recentrage a mis en garde contre une candidature trop clivante. Contre les sceptiques, Jeremy Corbyn répond “Je représente la circonscription depuis 32 ans, j’y ai été élu 8 fois par des gens très divers”.

Crédit photo : Jasn’s

Politique

Considéré comme le premier comité d’entreprise de France, la Caisse centrale d’Activités sociales (CCAS) qui fêtait en 2014 son 50ème anniversaire peut se féliciter d’une participation en hausse lors des derrières élections des administrateurs des CMCAS (Caisse mutuelles complémentaires d’action sociale). Une augmentation qui démontre les attentes et l’implication forte du personnel de l’industrie électrique et gazière en France dans les missions de solidarité mises en place par la CCAS.

La Caisse centrale d’activités sociales est l’organisme qui gère les activités sociales dont les séjours de vacances, les assurances et la restauration d’entreprise des salariés des Industries électriques et gazières en France (IEG), principalement EDF et GDF et leurs filiales (ERDF, RTE, GRTgaz et GRDF) mais aussi les entreprises locales de distribution de gaz et d’électricité et les nouveaux entrants sur le marché de l’électricité et du gaz pour leur partie production. Les bénéficiaires actifs ou retraités, ainsi que leurs familles représentent aujourd’hui plus de 650.000 personnes.

Financées à hauteur de 1% du chiffre d’affaires et non pas 1% de la masse salariale, comme c’est le cas habituellement pour les comités d’entreprises, les Actions de l’énergie tentent de répondre dans un souci d’efficacité et de proximité à des besoins sociaux de plus en plus cruciaux. Des besoins qui semblent prédominants en ces temps troublés de précarités et d’inégalités sociales, économiques ou énergétiques et qui touchent un nombre croissant de français.

Dans ce cadre, et comme le souligne la CCAS dans un communiqué, cet organisme est engagé “auprès des électriciens et gaziers pour soutenir des droits légitimes : droit aux vacances, droit à la santé, à une restauration de qualité, droit aux loisirs, au sport, à la culture, sans oublier les autres dimensions de (son) intervention (assurances, international, lien social dans la proximité)”. Des préoccupations qui concernent le plus grand nombre, comme l’atteste cette forte participation, et pour lesquelles l’industrie électrique et gaziers a un rôle à jouer évident.

Citons par exemple les différentes accords de solidarité conclus entre l’énergéticien EDF et plusieurs associations caritatives comme le Croix Rouge, les Restos du Cœur ou les Secours Catholiques.

Politique

Les militants démocrates protestent la décision de Pékin concernant le contrôle du prochain scrutin destiné à élire le chef de l’exécutif de la région administrative en 2017.

À la suite de cette manifestation, mardi, la police locale interpelle 19 personnes. Ces individus font partie de ceux qui se sont confrontés aux forces de l’ordre.

Selon la porte-parole de la police, ces personnes sont âgées entre 20 et 45 ans. Le motif de leurs interpellations est « rassemblement illégal et violences sur les forces de l’ordre ». Les médias de la ville annoncent que les autorités arrêtent trois autres manifestants à leurs domiciles. Malgré l’importance de l’affrontement entre les deux camps, la manifestation n’a causé ni décès ni blessé. Il est à rappeler qu’afin d’éparpiller la foule, les autorités ont utilisé des sprays au poivre.

Dans le but d’obtenir un scrutin libre lors de la prochaine élection de l’année 2017, les Hongkongais ne cessent pas de faire parler d’eux depuis le mois de juin

Politique

Résultat 1er tour elections legislatives : la gauche gagne au 1er tour

Estimation : la Gauche (PS et ses alliés) parait être en mesure de réunir une majorité absolue des sièges qui est de 289 sur 577.

Les élections législatives doivent se dérouler les dimanches 10 et 17 juin 2012 en France métropolitaine.

Les élections législatives ont pour objet de pourvoir les 577 sièges de députés à l’Assemblée nationale.

Pour le scrutin du premier tour, les électeurs de Guadeloupe, de Martinique, de Guyane, de Saint-Pierre-et-Miquelon, de Saint-Barthélemy, et de Saint-Martin ont voté samedi 9 juin, les Français résidant à l’étranger (hors continent américain) ont voté dimanche 3 juin et les électeurs de la Polynésie française et les Français résidant sur le continent américain ont voté samedi 2 juin.

A 17h00, au 1 er tour des élections législatives françaises, le taux de participation s’élève à 48.31 %. Au 1er tour des élections législatives de 2007, ce taux s’élevait à 49.28 % à la même heure.

Majorités parlementaires passées :

1958 : groupe UNR (35,6 %) 1962 : groupe UNR-UDT (48,3 %) 1967 : groupe UD-VeR (41,1 %) 1968 : groupe UDR (60,2 %) 1973 : groupe UDR (37,3 %) 1978 : groupe RPR (31,4 %) 1981 : groupe socialiste (58,0 %) 1986 : groupe socialiste (36,7 %), mais les groupes RPR et UDF le mettaient en minorité (49,6 % à eux deux) 1988 : groupe socialiste (47,7 %) 1993 : groupe RPR (44,5 %) 1997 : groupe socialiste (43,3 %) 2002 : groupe UMP (63,3 %) 2007 : groupe UMP (54,3 %)

EconomiePolitique

Elections : Cinq raisons de voter pour les candidats du changement le 10 juin !

Les 10 et 17 juin auront lieu les élections législatives. Vous hésitez ? Vous voulez convaincre autour de vous ? Voici 5 raisons de voter pour les candidats de la majorité présidentielle au premier tour des élections législatives dimanche 10 juin. N’hésitez pas à les diffuser autour de vous !

1) Pour donner une majorité au changement François Hollande, notre président, a besoin d’une majorité forte à l’Assemblée nationale. Après l’élection présidentielle, les législatives doivent donner une majorité au changement pour permettre au président et au gouvernement de porter le projet adopté par les Français le 6 mai. Il faut une majorité claire, c’est la condition de la réalisation des 60 engagements de François Hollande.

2) Parce que le gouvernement tient ses engagements Baisse des rémunérations du président et des ministres, retrait d’Afghanistan, charte de déontologie pour les ministres, revalorisation de l’allocation de rentrée scolaire, retraite à 60 ans pour ceux qui ont leurs annuités… De nombreux engagements pris par François Hollande ont déjà été mis en oeuvre par le gouvernement. La majorité présidentielle tient les engagements pris par François Hollande devant les Français.

3) Pour pouvoir mettre en oeuvre tous les engagements de François Hollande Pour pouvoir voter les lois promises par François Hollande, il faut une majorité à l’Assemblée ! «Nous avons tant de projets devant nous!», ont résumé Martine Aubry et Jean-Marc Ayrault à Nantes samedi dernier. Pour pouvoir : Annuler la hausse de la TVA décidée par Sarkozy, Rétablir la justice devant l’impôt, Défendre les services publics partout en France : école, santé, sécurité, Créer une banque publique d’investissement qui soutienne nos PME et notre industrie, Instaurer le contrat de génération qui réduira le chômage des jeunes et des seniors, Mettre enfin les banques au service de l’économie, Relancer une Europe de la croissance. et mettre en oeuvre tous les choix faits le 6 mai par les Français, il faut des députés de la majorité présidentielle.

4) Pour une majorité paritaire et renouvelée Loin de l’UMP et de ses 27% de candidates, le PS et ses partenaires, tout comme au gouvernement, présentent des candidats qui représentent la société d’aujourd’hui: parité, renouvellement, diversité.

5) Pour éviter le retour de la droite et de sa politique Si la droite revenait, toutes les mesures déjà prises par François Hollande seraient remises en cause, et la casse sociale repartirait de plus belle. Chômage, précarité, baisse du pouvoir d’achat : la politique de la majorité sortante a affaibli la France. Aujourd’hui cette droite qui a multiplié les ambiguités avec l’extrême droite est empêtrée dans les divisions et n’est pas en état de gouverner. Voter pour les candidats de la majorité présidentielle avec François Hollande, c’est s’assurer d’avoir à l’assemblée des députés qui travailleront pour le changement et pas le contrôle de l’UMP.

source article : http://www.parti-socialiste.fr

Politique

en direct – resultat election 2012 : le president de France est Francois Hollande (51.63 %) – la gauche est donc triomphante !

Resultats en direct elections 2012 en France à 20h00 : le gagnant du 2e tour est Francois Hollande (PS) avec 51.63 % , c’est le nouveau président français !

François HOLLANDE = 51.63 %

Nicolas SARKOZY = 48.37 %

Environ 45 millions d’électeurs sont appelés aux urnes pour cette 9e élection présidentielle en France.

Selon le ministère français de l’Intérieur, le taux de participation atteindrait 71,96% de participation à 17H00. Il était de 75,11 en 2007.

A 12h00, au second tour de l’élection présidentielle, le taux de participation s’élève à 30,66 %.

Au second tour de l’élection présidentielle de 2007, ce taux s’élevait à 34,11 % à la même heure.

Légalement fixée à 20 heures – heure de fermeture des derniers bureaux de vote français -, la diffusion de tout résultat ou estimation prématurée, considérée comme une entorse à la sincérité du vote, est passible d’une amende de 75 000 euros.

Merci à la communauté web de respecter cette règle.

Politique

mercredi 2 mai 21h : débat tele entre sarkozy et Hollande

Les deux candidats François Hollande et Nicolas Sarkozy s’affrontent ce mercredi 2 mai 2012 à partir de 21 heures pour le débat de l’entre-deux-tours, en un duel TV très attendu par les français.

30 avril 2012 : La dernière mesure d’intentions de vote Ipsos / Logica Business Consulting réalisée pour France Télévisions, Radio France et Le Monde est toujours favorable à François Hollande avec 53 % (NS= 47 %).

A travers toute la France, des Riposte-parties s’organisent – sur Twitter : hashtag #riposteparty . Retrouvez la riposte-party la plus proche de chez-vous via http://www.parti-socialiste.fr/

De nombreux artistes, sportifs, scientifiques apportent leur soutien à François Hollande : Pierre Lescure, Julie Gayet, Pape Diouf, Gérald Dahan, Jean-Michel Ribes, Yaël Naim, Sanseverino, Denis Podalydès, Zebda, Jacques Higelin, Cali,Thierry Rey, Vikash Dhorasoo, Pierre Arditi, Axel Kahn, Jacques Weber, Juliette Greco, André Manoukian, Joyce Jonathan…

plus d’infos sur : http://francoishollande.fr/Video#cat6

Politique

Second tour : Zebda soutient François Hollande.

Les membres du groupe se sont exprimés en ce sens lors du passage du candidat au printemps de Bourges vendredi 27 avril.

Nouveau cd : 2e tour

Le retour des Zebda après 8 ans d’absence ! Après une tournée – « Premier tour » – de 30 dates sold-out fin 2011 (dont 3 dates à la Goutte d’Or), les gars sortent leur nouveau projet « Second tour » le 23 janvier.Produit par Nick Sansano (« Essence ordinaire », Noir Désir, Iam…), l’album propose les thèmes de prédilection du groupe autour d’un engagement festif. Le single est déjà en radio et en télé.! Le groupe mettra aussi le feu à ses réseaux sociaux pour aborder les débats qui les animent. Un retour, qui, en pleine période de présidentielle, ne devrait pas passer inaperçu !

Politique

Resultats en direct elections 2012 en France à 20h00 : le gagnant du 1er tour est Francois Hollande (PS) avec 28.63 %.

Les résultats définitifs du 1er tour :

Eva JOLY = 2,31 %

Marine LE PEN = 17,90 %

Nicolas SARKOZY = 27,18 %

Jean-Luc MÉLENCHON = 11,10 %

Philippe POUTOU = 1,15 %

Nathalie ARTHAUD = 0,56 %

Jacques CHEMINADE = 0,25 %

François BAYROU = 9,13 %

Nicolas DUPONT-AIGNAN = 1,79 %

François HOLLANDE = 28,63 %

Les Français sont appelés ce dimanche 22 avril 2012 premier tour de l’élection présidentielle à choisir entre 10 candidats, dont seuls les deux premiers resteront en lice pour le second tour le 6 mai. A suivre en direct ce dimanche !

Environ 45 millions d’électeurs sont appelés aux urnes pour cette 9e élection présidentielle en France.

A 12h00, au premier tour de l’élection présidentielle, le taux de participation s’élève à 28,29 %. Au premier tour de l’élection présidentielle de 2007, ce taux s’élevait à 31,21 % à la même heure. A 17h00, au premier tour de l’élection présidentielle, le taux de participation s’élève à 70,59 %.

Le taux de participation définitif au 1er tour de l’élection présidentielle de 2012 est de 79, 47 % .

Légalement fixée à 20 heures – heure de fermeture des derniers bureaux de vote français -, la diffusion de tout résultat ou estimation prématurée, considérée comme une entorse à la sincérité du vote, est passible d’une amende de 75 000 euros.

Merci à la communauté web de respecter cette règle !

Politique

Le Front de gauche donne rendez-vous à 20h00 place de la Bataille de Stalingrad à Paris. Là même où la campagne fut lancée le 29 juin dernier. Après l’annonce des résultats, Jean-Luc Mélenchon prendra la parole. A Marseille, rendez-vous est donné sur le cours Honoré-d’Estienne-d’Orves à partir de 22h00. Dans le Nord, rendez-vous au Splendid de Lille à 20h00.


Pour ceux qui font soirée télé… à noter : Marie-George Buffet sera sur TF1 à partir de 20h00 puis sur Europe 1 à partir de 20h45. Pierre Laurent sera lui, sur France 2 à 20h00 puis sur France Info à 21h15 et France Inter à 21h30. Enfin Roland Muzeau sera sur Public Sénat à partir de 22h00.

source article : http://www.pcf.fr/