Politique

UNicef: le nouveau Président va tenir ses promesses ?

L’Unicef France appelle de ses vœux à ce que la pression citoyenne exprimée par son Manifeste pour l’enfance puisse remettre les enjeux de l’enfance au cœur du débat politique. Les engagements demandés dans le Manifeste doivent être respectés par le Président de la République et le nouveau gouvernement de Jean-Marc Ayrault.

Lancé en janvier dernier pour appeler les candidats à l’élection présidentielle à faire des problématiques de l’enfance et de l’adolescence une priorité de leurs programmes, le Manifeste pour l’enfance a recueilli le soutien de personnalités et d’associations et organisations majeures, ainsi que près de 40 000 signatures de citoyens.


Dans une lettre adressée le 20 mars dernier à Jacques Hintzy, président de l’UNICEF France, en réponse au Manifeste pour l’Enfance, François Hollande déclarait vouloir faire de la jeunesse « la priorité de son action ». « Notre politique à l’égard des enfants doit apporter une réponse globale et coordonnée : nous devrons déployer des efforts dans les champs de l’éducation, du logement, de la justice, de la santé », affirmait également le nouveau Président de la République.


« Nous nous réjouissons de cet engagement en faveur de la jeunesse, mais regrettons qu’il n’y ait pas de ministère dédié à l’enfance dans la composition du nouveau gouvernement », déclare Jacques Hintzy. « Dans cette configuration, la création d’un observatoire national de l’enfance et de la jeunesse nous apparaît d’autant plus essentielle pour aider à l’orientation de politiques publiques qui prennent en compte tous les intérêts des moins de 18 ans. »

lire l’article complet sur : http://www.unicef.fr